•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Évaluation psychiatrique reportée pour un oblat accusé de crimes sexuels à New Richmond

Le palais de justice de New Carlisle en hiver.

L'ex-prêtre Jean-Guy Lavoie fait face à trois chefs d'accusation de nature sexuelle sur un mineur (archives).

Photo : Radio-Canada

Jean-Guy Lavoie, un ancien père oblat accusé d’avoir commis des infractions de nature sexuelle sur un mineur à New Richmond dans les années 1980, n'a pas encore subi son évaluation psychiatrique.

Jean-Guy Lavoie, 89 ans, est accusé d'agression sexuelle, de grossière indécence et de sodomie sur une personne qui avait 15 ans au moment des faits allégués.

Les événements seraient survenus entre janvier 1983 et novembre 1986, alors que l'accusé agissait à titre de prêtre à New Richmond. Il était membre de la congrégation religieuse des Missionnaires oblats de Marie Immaculée, basée à Trois-Rivières.

Le 16 décembre dernier, Jean-Guy Lavoie devait passer une évaluation psychiatrique pour déterminer son aptitude à subir un procès.

L’examen n’a finalement pas eu lieu puisque l'accusé souffrait de symptômes s'apparentant à ceux de la COVID-19.

L’évaluation psychiatrique a donc été reportée au 27 janvier.

L’accusé sera de retour en cour le 4 mars.

Jean-Guy Lavoie a été arrêté à Marieville en Montérégie, le 8 décembre 2020, par les agents de la Sûreté du Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !