•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le géant Take-Two, derrière la série GTA, rachète le développeur Zynga

Le logo de Zynga sur la façade du siège social de l'entreprise à San Francisco.

Zynga est derrière des jeux mobiles populaires comme « FarmVille ».

Photo : Reuters / Robert Galbraith

Radio-Canada

L'éditeur américain de jeux vidéo Take-Two Interactive, derrière la série Grand Theft Auto (GTA), a annoncé lundi avoir trouvé un accord pour acquérir le développeur de FarmVille, Zynga, une icône des jeux mobiles qui traverse des moments difficiles depuis quelques années. L’achat est chiffré à 12,7 milliards de dollars américains (16,1 milliards de dollars canadiens).

Cette combinaison stratégique réunit nos meilleures séries sur console et PC avec une plateforme de tout premier plan et diversifiée de jeux mobiles qui possède une histoire riche en innovation et en créativité, a affirmé, dans un communiqué, le PDG de Take-Two, Strauss Zelnick.

Développeur et éditeur, Take-Two, basé à New York, est un poids lourd de l'industrie vidéoludique et possède des séries à succès comme Bioshock, Grand Theft Auto (GTA) ou encore les jeux de basketball NBA 2K.

Les jeux mobiles, moins prestigieux, mais populaires

Zynga, dont le siège est à San Francisco, s'est pour sa part fait connaître grâce à des jeux mobiles, principalement le titre de simulation agricole FarmVille, qui a connu un immense succès sur Facebook au début des années 2010.

Malgré d'autres succès populaires (CSR Racing, Words With Friends, Zynga Poker) et des adaptations de l'univers de Harry Potter et de Game of Thrones dans des jeux de casse-têtes (puzzle) ou de casino, l'entreprise a perdu en popularité et en prestige au cours des dernières années.

En 2021, le titre de Zynga a connu une chute de 54 % en Bourse.

Lundi, son action s'envolait de près de 50 % au NASDAQ dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de Wall Street. Celle de Take-Two reculait d'environ 10 %.

Combiner l'expertise de Zynga dans les plateformes mobiles et de nouvelle génération avec la force de frappe et la propriété intellectuelle de Take-Two va nous permettre d'aller encore plus loin dans notre mission de connecter le monde grâce aux jeux, tout en parvenant à générer ensemble de la croissance et des synergies, a déclaré le patron de Zynga, Frank Gibeau.

La transaction, qui doit être finalisée entre avril et juin, doit se faire par le biais du rachat (en espèces et en titres) par Take-Two des actions Zynga, au prix de 9,86 $ US (12,51 $ CA) par action, soit près de 65 % de plus que leur valeur avant l'annonce.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !