•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les policiers non vaccinés de Regina devront payer les tests PCR obligatoires

Une autopatrouille du Service de police de Regina. (archives)

Le Service de police de Regina a modifié les conditions d’emploi de ses membres. (archives)

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

Les policiers de Regina qui ne peuvent fournir une preuve de vaccination avant de se rendre sur leur lieu de travail devront passer un test de dépistage test d'amplification en chaîne par polymérase.

Ce test devra être fait en dehors des heures de travail, et les policiers devront payer ce test. Le test coûte de 200 à 500 $, indique l’avocat réginois Roch Dupont.

Selon lui, la police de Regina a modifié les conditions d’emploi de ses membres, et le syndicat a soutenu la proposition.

Si un employé refusait de se soumettre à cette règle, il serait tout seul à se défendre contre une mesure disciplinaire parce que le syndicat refuserait de le défendre, a expliqué Me Dupont à l’émission Point du jour.

Au cours de la semaine dernière, la Commission des accidents de travail a indiqué qu'elle ne reconnaît pas les tests rapides. Si un employé n’a pas de test test d'amplification en chaîne par polymérase, il ne peut recevoir d'indemnisation, malgré les propos du premier ministre Scott Moe, qui a affirmé qu’après un résultat positif à un test rapide l'employer doit rester à la maison.

Un résultat positif au test test d'amplification en chaîne par polymérase donne un certificat médical.

Vous allez être payé avec un test test d'amplification en chaîne par polymérase et non avec un test rapide. [...] Vous ne pouvez faire une réclamation à la Commission des accidents du travail, a expliqué Roch Dupont.

Il a ajouté qu'il est très difficile de recevoir une exemption. Ce n’est pas votre médecin de famille qui peut signer la lettre. Sans une lettre signée par un médecin spécialiste, la personne doit montrer une preuve de vaccination.

Vaccination obligatoire impossible

Rendre les mandats de vaccination obligatoire, comme l’a souligné le ministre fédéral de la Santé, Jean-Yves Duclos, la semaine dernière est presque impossible à réaliser, selon l'avocat.

Il ajoute que la santé est de compétence provinciale.

Pour que le fédéral outrepasse les provinces pour rendre le mandat de vaccination obligatoire, il faudrait un règlement sur les mesures d’urgence ou une loi spéciale.

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, a affirmé qu’il n’allait pas suivre la demande du fédéral.

Avec les informations d’Elsie Miclisse

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !