•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un retour en présentiel prévu le 31 janvier à l’UQTR… pour le moment

La structure des cubes à l'Université du Québec à Trois-Rivières en hiver.

L'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada

L’enseignement à distance a repris lundi pour les élèves du primaire et du secondaire en Mauricie et au Centre-du-Québec en vue d’une rentrée en présentiel le 17 janvier prochain. À l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), la rentrée « essentiellement à distance » aura lieu ce mercredi. L’institution d’enseignement vise le 31 janvier pour un retour de ses étudiants en classe.

Cette date est conditionnelle à la situation épidémiologique. Il n’est donc pas exclu qu’elle soit reportée, a expliqué le recteur Christian Blanchette, en entrevue à l’émission Toujours le matin.

Moi comme vous, on regarde chaque jour les courbes, on les analyse, on a des experts qui nous conseillent, on rencontre la santé publique, et on a des rencontres à l’échelle du Québec, du Canada et avec le gouvernement pour voir quelles sont les grandes tendances.

D’ici là, l’enseignement se fera principalement à distance. Seuls les cours pratiques, les laboratoires et les stages pourront s’effectuer sur le campus.

On doit réduire la densité des présences sur le campus. Cette cinquième vague, elle est pernicieuse parce qu’elle s’associe à un changement de comportement du virus, donc on doit être très attentif pour la sécurité de tout le monde, a poursuivi le recteur.

Christian Blanchette debout dans un couloir de l'université.

Le recteur de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), Christian Blanchette (Archives)

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Une année chargée pour l’UQTR

Outre la gymnastique imposée par les changements aux mesures sanitaires, la direction de l’UQTR aura une année 2022 bien remplie. De nombreux projets pourraient connaître un dénouement au cours des prochains mois ou franchir des étapes cruciales. Ce sera une bonne année, a affirmé Christian Blanchette.

En ce qui concerne le nouveau pavillon de recherche et d’enseignement sur les technologies vertes, dont les travaux devraient débuter cette année, le projet est sur la table du gouvernement  et des décisions sont imminentes.

L’institution attend également une décision sur la désignation d’une zone d’innovation Trois-Rivières–Bécancour dont nos chercheurs ont construit le plan scientifique depuis plus d’une année.

Par ailleurs, l’UQTR inaugurera en septembre le Centre national intégré du manufacturier intelligent à Drummondville. Il s’agit d’un centre de recherche unique au Canada conçu en partenariat avec le Cégep de Drummondville.

L’institution ouvrira également un nouveau campus à L’Assomption à la fin du mois de janvier. Celui-ci accueillera 350 étudiants par année dans trois programmes visant à former de futurs enseignants.

L’UQTR a le vent dans les voiles, a conclu Christian Blanchette.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !