•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La solution à l’interdiction des sports intérieurs? Un entraînement au lac Jérôme

Des jeunes joueurs de hockey agenouillés sur une glace extérieure.

Les jeunes joueurs écoutaient attentivement les instructions de leur entraîneur.

Photo : Radio-Canada / Roby St-Gelais

Radio-Canada

Puisque les sports intérieurs sont interdits jusqu'à nouvel ordre au Québec, des parents trouvent des solutions pour que leurs enfants puissent continuer de bouger. Ainsi, une équipe de hockey mineur de Jonquière a renoué avec une vieille tradition en s'entraînant sur une patinoire extérieure.

On est au lac Jérôme, à la patinoire de Régis Martel, c'est lui qui l'entretient, c'est sur son terrain, a expliqué d’entrée de jeu Maxim Girard, responsable de la catégorie pré-novice cinq ans pour l'arrondissement de Jonquière.

Pour la première fois depuis la pause forcée des activités de Hockey Québec, il y a trois semaines, ces jeunes de cinq ans ont pu enfiler leur équipement et pratiquer leur sport préféré en fin de semaine à l'extérieur plutôt que dans un aréna.

Cette initiative vient de Maxim Girard, qui a mis son projet en marche après avoir obtenu l'autorisation de l'Association du hockey mineur de Saguenay (AHMS). D'autres équipes pourraient emboîter le cas si cet arrêt se prolonge.

Ils ont besoin de ça. [...] C'est facile pour un adulte d'avoir sa vie sociale au travail et tout, mais les enfants, autant les ados, leur seule façon de se voir, c'est l'école ou leur sport. Là, ils perdent tout, ils n'ont plus de vie sociale. Je pense que le hockey, c'est important de trouver des façons de le ramener. Et pas juste pour le hockey : c'est bon pour tous les sports, a-t-il plaidé.

Cinq adultes avec des bâtons de hockey et des patins posent derrière un homme qui porte des bottes sur une patinoire extérieure.

Le responsable de la catégorie pré-novice cinq ans de l'arrondissement de Jonquière, Maxim Girard (à gauche), pose avec les instructeurs sur la patinoire extérieure du lac Jérôme.

Photo : Radio-Canada / Roby St-Gelais

Des parents heureux

Les parents se réjouissent de cette initiative qui permet à leurs jeunes de rester actifs.

Mon garçon, depuis qu'on est arrêtés, me demande de jouer au hockey, donc on est allés sur des patinoires extérieures, et comme ce n'est pas adapté, il n'a jamais la rondelle. Il se fâchait. Ici, il a la rondelle et il peut pratiquer. Il est vraiment content, a raconté une mère, Geneviève Dufour.

C'est génial. C'est un peu le meilleur des deux mondes. Ils prennent l'air et ils font leur sport préféré, a poursuivi un père, Marc-André Harvey.

Contrairement aux autres patinoires de Saguenay, l'entretien de celle du lac Jérôme est assurée par Régis Martel, un résident du secteur, et par son fils Alex, ce qui ajoute au cachet de l'endroit. La Ville de Saguenay fournit les bandes.

Dans le coin par ici, il n'y a pas d'attractions pour les jeunes, pas de parcs, rien. On a décidé de faire une patinoire pour faire une activité pour les jeunes, a indiqué Alex Martel.

Des jeunes et des entraîneurs jouent au hockey sur une patinoire extérieure.

L'entraînement s'est déroulé sur une patinoire extérieure située au lac Jérôme, à Jonquière.

Photo : Radio-Canada / Roby St-Gelais

Pas de date de retour

Du côté de Hockey Québec, il n’y pas d’indication quant à une possible date de retour dans les arénas.

Hockey Québec encourage tous celles et ceux qui peuvent pratiquer le hockey à l’extérieur et espère, pour le bien-être et la santé mentale de nos jeunes, une reprise rapide du sport, a fait savoir Hockey Québec par courriel.

D'après un reportage de Roby St-Gelais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !