•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Québec passe le cap des 2400 hospitalisations pour soigner la COVID-19

Une femme tient une boîte de masques près d'une voiture.

Une employée distribue des masques aux visiteurs du Centre hospitalier régional de Lanaudière, à Joliette, le 2 janvier.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec recense dans son bilan quotidien de samedi 140 hospitalisations en plus et déplore 23 nouveaux décès en lien avec la COVID-19.

Il y a donc désormais 2436 personnes qui se trouvent à l’hôpital pour y être soignées des suites de la maladie. Vendredi, 332 personnes ont été admises dans un centre hospitalier dans ce but, et 210 ont reçu leur congé.

Aux soins intensifs, 12 personnes supplémentaires ont été admises, pour un total de 257 personnes qui connaissent de graves problèmes en raison de la COVID-19.

Au total, 11 940 personnes sont mortes de la maladie depuis le début de la pandémie au Québec.

Québec signale aussi que 11 007 nouveaux cas ont été déclarés par tests test d'amplification en chaîne par polymérase. Depuis cette semaine, les tests test d'amplification en chaîne par polymérase sont réservés uniquement pour le personnel soignant et la population à risque.

Même si les tests ne sont plus disponibles pour l'ensemble de la population, 51 374 prélèvements ont été réalisés le 8 janvier, présentant un taux de positivité de 19,7 %.

Officiellement, ce sont 739 293 Québécois qui ont été infectés par le coronavirus. Le nombre réel est vraisemblablement beaucoup plus élevé, compte tenu de l’accès limité aux tests.

Quelque 82 % des Québécois âgés de 5 ans et plus ont reçu deux doses de vaccin, et 23 % des personnes admissibles à la troisième dose l'ont reçue. Plus de 70 000 doses de vaccin contre la COVID-19 ont été administrées samedi, la vaste majorité étant des troisièmes doses.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !