•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Un panneau porte un message de bienvenue à l'aéroport de Bearskin Lake.

Aucune route ne mène à Bearskin Lake.

Photo : North Star Air

Radio-Canada

Le gouvernement fédéral déploie des Rangers dans la Première Nation de Bearskin Lake, aux prises avec une éclosion de COVID-19.

Le ministre de la Protection civile, Bill Blair, a confirmé sur Twitter que quatre Rangers étaient déjà déployés et que d'autres s'y rendront prochainement.

D'autres Rangers des Forces armées canadiennes seront déployés dans la communauté au cours des prochains jours. Ce déploiement aura lieu pour une période initiale de deux semaines, du 9 janvier 2022 au 23 janvier 2022, avec possibilité de prolongation, peut-on lire dans un communiqué émis par le ministère dimanche après-midi.

Samedi, M. Blair avait confirmé que des membres des Forces armées canadiennes évaluaient les besoins de la communauté en collaboration avec les dirigeants locaux.

Cette Première Nation du Grand Nord de l'Ontario est aux prises avec une éclosion de COVID-19 qui paralyse la vie quotidienne du village. Celui-ci se trouve à environ 600 kilomètres au nord de Thunder Bay.

Près de 200 des 480 membres de cette Première Nation sont aux prises avec une infection.

Le gouvernement ontarien, le député fédéral Charlie Angus et des leaders autochtones ont réclamé de l'aide d'urgence pour procurer de la nourriture, des médicaments et du bois de chauffage aux nombreuses familles en isolement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !