•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La culture, au creux de la vague Omicron

Théâtre Cercle Molière

Le Théâtre Cercle Molière, à Saint-Boniface, a dû annuler son prochain spectacle qui devait prendre l'affiche en janvier.

Photo : Radio-Canada / Trevor Lyons

Alors que la COVID-19 touche tout le monde, les milieux de la culture doivent encore une fois s'adapter à une nouvelle vague de la pandémie.

Les institutions culturelles francophones du Manitoba s’adaptent au cas par cas et cherchent des solutions en attendant des jours meilleurs.

Le Centre culturel franco-manitobain (CCFM), le Théâtre cercle Molière (TCM) et la Maison des artistes visuels francophones (MAVF) font le point sur leur programmation en cours et à venir.

Une décision individuelle

La responsabilité de fermer incombe aux lieux culturels, comme l'expliquent Alexandra Keim, directrice générale de la MAVF et Lou-Anne Bourdeau, directrice adjointe de la galerie. Contrairement aux vagues précédentes, cette fois-ci, le gouvernement n’a pas émis de nouvelles règles. Donc, c’est vraiment un choix de la galerie de restreindre les accès et les activités, explique Lou-Anne Bourdeau.

La MAVF est fermée au public pour le mois de janvier, tout comme l'est le CCFM.

« On se soucie de notre communauté. C’est vraiment dans un souci de diminuer les cas. »

— Une citation de  Lou-Anne Bourdeau, directrice adjointe de la MAVF

Pour la directrice de la programmation artistique et culturelle au CCFM, Liliane Lavack, la décision de fermer au public a été difficile à prendre.

Néanmoins, l'équipe du CCFM reste confiante. En fin de compte, on veut s’assurer que tout le monde est en sécurité. Nous aussi, nous devons nous sentir en sécurité si on veut accueillir les gens chez nous (...) On veut vraiment que tout le monde puisse venir, que ce soit de bons événements avec un bon "vibe" avec notre communauté.

En attendant la réouverture, seuls les cours de danse débutés à l’automne continuent en ligne.

Une grande adaptabilité

La MVAF devait inaugurer, le 13 janvier, une exposition intitulée Au fil des connexions / Over Connections de l’artiste Carolina Reis.

L’exposition aura quand même lieu, mais la galerie doit s’adapter pour la rendre visible tout en maintenant le lieu fermé. L’exposition n’est pas reportée. Peut-être que l’ouverture ne se fera pas jeudi prochain telle que prévue, cependant les œuvres ont déjà été envoyées et sont à Winnipeg, relate Lou-Anne Bourdeau.

L’artiste qui devait participer à l’installation de l’exposition ne va pas pouvoir se déplacer, mais l’équipe ne se laisse pas abattre. On est en train de mettre en place différentes façons de monter l’exposition avec elle, sur zoom, avec un technicien, pour savoir comment placer ses œuvres. Donc, ça va se faire par nous plutôt que par l’artiste, mais il n’y aura pas de vernissage public, explique Lou-Anne Bourdeau.

« C'est ce que nous apprend la pandémie. Il faut voir au jour le jour plutôt que de faire de grands plans d’avance. Donc, on s’adapte. »

— Une citation de  Lou-Anne Bourdeau, directrice adjointe de la MAVF

Le Théâtre Cercle Molière annule son prochain spectacle

Le TCM a annoncé par communiqué de presse l’annulation du spectacle prévu en salle du 18 au 29 janvier, Je cherche une maison qui vous ressemble. Les détenteurs de billets seront remboursés.

La responsable du marketing et des communications du TCM, Maxine Robert rappelle que la situation est surtout difficile pour les artistes.

Elle lance un appel : On invite les gens à nous contacter si vous avez des idées. On travaille à distance et il y a des choses qu’on peut faire sans être 50 personnes dans une salle, alors on essaie de trouver des projets pour quand même offrir de l’art aux gens.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !