•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’UQAC retarde le retour en présence de deux semaines

Le pavillon Alphonse-Desjardins de l'Université du Québec à Chicoutimi.

Les cours en présence sont repoussés au 31 janvier à l'UQAC.

Photo : Radio-Canada / Catherine Gignac

L’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) reporte le début des cours en présence de deux semaines au 31 janvier en raison du contexte sanitaire.

L’UQAC en a fait l’annonce dans un courriel à sa communauté universitaire, vendredi en fin d’après-midi.

Les cours en présence devaient débuter le lundi 17 janvier, après que la session ait débuté en ligne jeudi.

Le report des cours en présence au 31 janvier concerne le campus de Saguenay, ainsi que ceux de Sept-Îles et de Montréal, où se trouve l’École des arts numériques, de l’animation et du design.

L’université explique sa décision en raison du contexte sociosanitaire provincial et dit la prendre en cohérence avec la plus récente communication du ministère de l’Enseignement supérieur.

Notez que les stages, les laboratoires et les activités de recherche se poursuivent comme prévu pour toute la durée du mois de janvier. Aucune modification n’est apportée au calendrier universitaire, précise l’UQAC, dans le courriel envoyé.

L’institution prévient que d’autres changements pourraient survenir, en fonction des directives de la santé publique et de l’évolution rapide de la situation épidémiologique.

Vaccination

L’UQAC indique d’ailleurs dans son message aux professeurs, chargés de cours et employés de l’établissement qu’ils font partie des clientèles prioritaires pour l’administration de la troisième dose du vaccin contre la COVID-19.

Les étudiants sont également invités à se faire vacciner dès qu’ils auront accès à un rendez-vous, selon leur tranche d’âge.

Jeudi et vendredi, les cégeps de Chicoutimi, Jonquière et d’Alma ont annoncé reporter le début des cours d’une semaine, au 17 janvier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !