•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sept annonces du CES 2022 qui valent le détour

Une main place un doigt dans la gueule d'un chaton robot.

Le robot-chaton « Amagami Ham Ham », de Yukai Engineering, est l'un des nombreux robots qui ont été présentés lors du CES 2022.

Photo : AFP / PATRICK T. FALLON

Radio-Canada

Le Consumer Electronics Show (CES) de 2022, le plus important salon de l’électronique grand public, battait son plein en présentiel à Las Vegas cette semaine. Malgré l'absence de plusieurs géants de la technologie en raison de la flambée du variant Omicron, l’événement a permis de révéler une foule d’innovations qui font tourner les têtes.

1- L’Eco Remote de Samsung

Samsung a épaté la galerie lors du CES en présentant notamment une télécommande rechargeable automatiquement à l’aide d’un routeur connecté à Internet.

L’appareil collecte les ondes radio émises par le routeur pour les convertir en énergie. La télécommande peut aussi être chargée grâce à l’énergie de la lumière, qu’elle soit à l’extérieur ou à l’intérieur. Si la pile tombe à plat malgré tout, les propriétaires peuvent toujours la brancher avec la prise USB-C intégrée.

L’objectif pour l’entreprise est d’éliminer les piles, dont l'empreinte écologique est élevée. Le lancement de l’Eco Remote est prévu en 2022.

2- Le Colorsonic de L’Oréal

Rendre la coloration des cheveux à domicile plus simple, c’est l’objectif que s’est donné L’Oréal, qui ne manque pas une occasion d’utiliser la technologie pour innover.

Avec Colorsonic, l’entreprise de produits de beauté offre un gadget qu’on utilise comme une brosse à cheveux, mais qui, à l’aide de cartouches, distribue et applique en plus la bonne quantité de teinture sur la tête. Les poils de l’appareil oscillent plus de 300 fois par minute selon un angle précis afin d’étendre le mélange uniformément sur la chevelure.

L’appareil est le fruit de plusieurs années de travail, selon Guive Balooch, la vice-présidente mondiale de l'incubateur technologique de L'Oréal, qui a déjà testé le Colorsonic auprès de quelque 400 personnes.

Le produit, qui s’annonce abordable, selon L’Oréal, sera lancé au début de l’année 2023.

3- L'E Ink de BMW

Une voiture qui change de couleur au gré de votre humeur, ce n’est pas de la science-fiction. Le constructeur automobile BMW a mis au point une peinture qui passe du blanc au noir ou au gris lorsqu'on appuie sur un simple bouton.

E Ink est une technologie qui utilise de l’encre électronique. Celle-ci contient des millions de microcapsules du diamètre d'un cheveu humain contenant des pigments noirs et blancs, en charge positive ou négative. Un champ électrique stimule ces microcapsules pour donner la couleur souhaitée à la carrosserie de la voiture.

La commercialisation de cette peinture électronique n’est pas dans les cartons pour le moment, puisqu’il s’agit toujours d’un projet de recherche.

4- Le masque Zephyr Pro de Razer

L’entreprise spécialisée en accessoire pour les adeptes de jeux vidéo avait fait rêver les internautes lors du Consumer Electronics Show de 2021 avec son masque intelligent N95 nommé Project Hazel.

Lors de l’événement, Razer avait promis un masque imperméable et rechargeable, doté d’un système de ventilation, d’un amplificateur de voix et d’un dispositif de stérilisation.

L’engouement avait été tel que Razer avait décidé de le commercialiser au cours de l’année, mais elle a connu quelques ratés et a dû mettre de côté l’idée de l’amplificateur de voix, qui ajoutait un poids non négligeable en plus de drainer la batterie.

Son nouveau masque Zephyr Pro promet donc une version améliorée de Project Hazel, qui a été rebaptisé Zephyr au cours de l’année 2021. Parmi les nouveautés, on compte surtout l’ajout dudit amplificateur de voix.

Le masque n’est toutefois pas pour tous les portefeuilles, l’entreprise prévoyant le détailler à 190 $, contrairement à 130 $ pour la version originale. Le lancement est prévu au cours de l’année 2022.

5- La console PlayStation VR2

En plus de dévoiler de nouvelles images pour le film Uncharted, basé sur la série de jeux vidéo homonyme, Sony a aussi annoncé le nom de son prochain casque de réalité virtuelle lors du CES 2022 : le PlayStation VR2.

Le géant n’a pas dévoilé beaucoup de détails sur son appareil, outre qu’il sera doté d’un audio en 3D, d’une image de qualité 4K, d’un traceur oculaire et de la technologie de retour haptique. On sait également que le casque doit être connecté par un câble USB-C à une console PlayStation 5 pour fonctionner.

Sony a profité de cette annonce pour dévoiler le premier jeu vidéo exclusif à la PlayStation VR2, Horizon Call of the Mountain, la suite du très attendu Horizon Forbidden West, dont la sortie est prévue en février 2022.

L’entreprise n’a pas précisé de date de sortie pour le casque ni le jeu exclusif.

6- Zenbook 17 Fold OLED d’Asus

Après Samsung, Lenovo et de nombreux autres, c’est au tour de l’entreprise informatique Asus de se lancer dans les écrans pliables avec l’ordinateur Zenbook 17 Fold OLED.

L’écran de 17,3 pouces peut donc être plié à 90 degrés si l'on désire l’utiliser comme un ordinateur, ou encore déplié à plat pour faire office de tablette. Asus fournit un clavier avec l’appareil.

Le Zenboook 17 Fold OLED d’Asus sera lancé au cours de l’année 2022, et son prix demeure inconnu pour le moment.

7- La veste haptique d’Owo

Comment fait-on pour rendre le métavers encore plus immersif? En transposant les sensations du monde réel, comme le toucher, dans cet univers virtuel parallèle, selon l’entreprise espagnole Owo.

Cette dernière a conçu une veste moulante qui comporte des bandes qui collent à la peau et des capteurs reliés à une application mobile. Avant d'enfiler un casque de réalité virtuelle (RV, ou VR, en anglais, pour Virtual Reality), l'utilisateur ou l'utilisatrice peut choisir l'intensité de chaque sensation, allant des piqûres d'insectes au sang qui coule d'une blessure par balle.

Le vêtement, qui sera commercialisé pour moins de 575 $ en fin d'année, rappelle le roman Ready Player One, où l'humanité vit, joue et étudie dans une société virtuelle parallèle grâce à des dispositifs haptiques.

Avec les informations de Guardian, The Verge, BBC, et AFP

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !