•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l’Hôpital régional d’Edmundston en état d’éclosion

La devanture d'un hôpital.

L'Hôpital régional d'Edmundston au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

Radio-Canada

Au Nouveau-Brunswick, le Réseau de santé Vitalité déclare l’Hôpital régional d’Edmundston en état d’éclosion. L’établissement hospitalier compte 14 patients qui sont atteints de la COVID-19, dont trois aux soins intensifs. 

Selon le chef du département de médecine familiale à l'Hôpital régional d'Edmundston, le Dr John Tobin, seulement deux unités dans l’établissement hospitalier n’ont pas d’éclosion du virus de la COVID-19. 

La plupart de nos départements dans notre hôpital ont été déclarés avec des éclosions, c’est pour ça que l’hôpital a été déclaré en éclosion, dit-il. 

En raison des risques associés à la transmission du virus, les admissions seront limitées. Elles seront évaluées au cas par cas selon l’état du patient, indique Vitalité. 

Ainsi, l’Hôpital régional d’Edmundston se prépare à l’éventualité de devoir transférer des patients, si la situation le nécessite.

Le Dr John Tobin, par visioconférence.

Le Dr John Tobin, chef du département de médecine familiale à l'Hôpital régional d'Edmundston (archives).

Photo : Radio-Canada

Pour le moment, on a décidé de faire des admissions, [...] mais il y a des corridors de transfert qui sont préparés au cas où on ait besoin de faire des transferts ailleurs. Je pense que le corridor de transfert principal est Bathurst pour le moment, dit le Dr John Tobin.

Les visites pour les personnes de soutien désignées sont interdites jusqu’à nouvel ordre, sauf pour les patients en fin de vie, en obstétrique (période d’accouchement), en pédiatrie et aux soins intensifs. 

Vitalité précise que la salle d’urgence reste ouverte, mais le réseau demande de limiter les visites, sauf dans des cas urgents. 

Les chirurgies urgentes se poursuivent ainsi que les chirurgies d’un jour qui ne nécessitent pas une hospitalisation.

Plusieurs autres services seront au ralenti, tels que les services d’imagerie médicale, les services professionnels ainsi que les services ambulatoires. 

Dans les derniers jours, le nombre d’hospitalisations au Nouveau-Brunswick a augmenté. La Dre France Desrosiers, présidente-directrice générale de Vitalité, affirme que la zone d’Edmundston est la plus touchée actuellement. 

« C’est définitivement là où on a le plus haut chiffre d'hospitalisation en prorata pour la population et également le plus grand nombre de cas par 1000 habitants pour l’instant », dit France Desrosiers.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Avec les informations de La matinale et de Margaud Castadère-Ayçoberry

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !