•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des lecteurs de CO2 déjà en place dans les classes pour la rentrée

Les Centres de services scolaires en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine ont reçus leurs premières livraisons de lecteurs de dioxyde de carbone (archives).

Un appareil servant à mesurer le taux de dioxyde de carbone dans l'air.

Photo : Radio-Canada

Les centres de services scolaires (CSS) de la région ont reçu leurs premières livraisons de lecteurs de dioxyde de carbone au cours des dernières semaines. La plupart d'entre eux procèdent déjà à leur installation qui va bon train.

Le gouvernement avait promis en début de semaine que 50 000 capteurs de CO2 seraient livrés d'ici vendredi dans les différentes écoles de la province (Nouvelle fenêtre).

Dans la région, la moitié des établissements désignés comme prioritaires par le ministère de l'Éducation sont dorénavant équipés de ces appareils qui améliorent la qualité de l'air.

C'est d'ailleurs le cas de l'école de l'Escabelle, à Cap-Chat, et des écoles primaires Zénon-Soucy et Victor-Côté de Matane.

École Zénon-soucy de Matane.Jeux d'enfants prient dans la neige.

L'école Zénon-Soucy de Matane (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Si certaines classes ne sont pas encore pourvues de ces lecteurs, cela ne devrait pas tarder. Quelques centres de services scolaire profiteront entre autres de la période d'enseignement à distance (Nouvelle fenêtre) pour en faire l'installation.

Initialement, le plan de Roberge prévoyait que 100 % des classes soient fournies en date du 17 décembre.

La situation dans les différents CSS de la région

Au CSS des Chic-Chocs, l'école de l'Anse, de Sainte-Anne-des-Monts est entièrement dotée de lecteurs de CO2 depuis le début de la semaine.

L'école de l'Anse de Sainte-Anne-des-Monts figure parmi les établissements touchés par l'éclosion.

L'école de l'Anse de Sainte-Anne-des-Monts (archives).

Photo : Radio-Canada / Sébastien Ross

Les premiers appareils ont été réceptionnés vers la mi-décembre selon le directeur général du CSS des Chic-Chocs, Bernard D'Amours.

Jusqu’à maintenant, nous avons reçu des lecteurs CO2 pour 6 bâtiments sur 24. Donc, pour le reste, nous sommes en attente de la livraison de ces lecteurs, mentionne-t-il.

L'installation des lecteurs dans les quatre autres écoles est prévue la semaine du 10 janvier.

Dans la mesure où les élèves sont en enseignement à distance, on aura toute la latitude pour le faire.

Une citation de Bernard D'Amours, directeur général, CSS des Chic-Chocs
Le directeur général du CSS des Chic-Chocs, Bernard D'Amours

Le directeur général du CSS des Chic-Chocs, Bernard D'Amours (archives)

Photo : Radio-Canada / Julie Tremblay

Par ailleurs, M. D'Amours confirme qu'aucun échangeur d'air n'a été commandé pour le moment.

Si jamais il y avait un local ou une classe où nous ne sommes pas capables d’avoir un taux de CO2 acceptable, tel que prescrit par les exigences du ministère, malgré les mesures qu’on met en place, on pourra évaluer la situation à ce moment-là, précise-t-il.

Au CSS Eastern Shores, le directeur général, Hugh Wood, assure que des capteurs de dioxyde de carbone seront installés dans l'école secondaire New Richmond avant le retour des élèves en classe le 17 janvier.

Cette école figure dans la liste des établissements prioritaires du gouvernement.

Hugh Wood est photographié dans son bureau de travail.

Le directeur général du CSS Eastern Shores, Hugh Wood (archives)

Photo : Gracieuseté

M. Wood indique également que 192 lecteurs ont été reçus et redistribués dans les écoles. Leur installation est prévue au cours des deux prochaines semaines.

La situation est la même pour le CSS René-Lévesque qui a, pour sa part, reçu 213 détecteurs de CO2 et pour le CSS des Îles, qui a reçu l'ensemble des détecteurs le 2 décembre 2021.

Ils seront tous installés d’ici le 17 janvier dans toutes les classes primaires ventilées naturellement, affirme la secrétaire de gestion du CSS René-Lévesque, Elaine Bujold.

Au CSS des Monts-et-Marées, les lecteurs de CO2 ont été installés dans 16 bâtiments sur 37.

Ils ont été reçus graduellement à partir du 22 novembre 2021.

Le directeur général du CSS des Monts et Marées, Alexandre Marion, confirme que tous les lecteurs reçus ont été placés dans les écoles prioritaires.

Ils sont à 100 % installés dans toutes les écoles à priorité 1 et 2 puis le restant des installations, au gré des livraisons, va se faire au cours du mois de janvier, explique-t-il.

Le directeur  du Centre de formation professionnelle Matanie, Vallée et Foresterie  Alexandre Marion en entrevue à l'émission Au coeur du Monde.

Le directeur général du CSS des Monts-et-Marées, Alexandre Marion (archives)

Photo : Radio-Canada

C'est une priorité, on le sent. Je vous dis que ce n'est pas quelque chose qui est laissé à la légère par le ministère.

Une citation de Alexandre Marion, directeur général, CSS des Monts-et-Marées

Il a bon espoir de régler l’installation de tous ces lecteurs avant la fin du mois.

Par ailleurs, M. Marion n’exclut pas la possibilité de commander des échangeurs d’air, si nécessaire. On n’a pas découvert d’endroit qui nécessite un échangeur d’air, mais l’avantage des lecteurs que nous sommes en train d’installer, c’est qu’on va peut-être découvrir des besoins, avance-t-il.

On a la chance d’avoir des écoles qui sont un peu moins peuplées. C’est drôle de dire que c’est une chance, mais parce qu’il y a moins d’élèves, on a plusieurs options qui se présentent à nous comme des changements de locaux, conclut Alexandre Marion.

Plus de 400 échangeurs d’air ont été distribués (Nouvelle fenêtre) dans les écoles du Québec qui en ont fait la demande.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre ICI Gaspésie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Gaspésie.