•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19 se répand dans la famille immédiate de Blaine Higgs

Blaine Higgs.

Depuis qu'il s'est placé en isolement, le premier ministre Blaine Higgs exerce ses fonctions en télétravail (archives).

Photo : GNB/YouTube

Radio-Canada

Atteint de la COVID-19, le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, affirme que « plusieurs » membres de sa famille immédiate sont également malades, sans toutefois préciser lesquels.

Il est toujours en isolement avec sa famille depuis qu’il a reçu un résultat positif à un test rapide le 29 décembre.

Dans un courriel, Blaine Higgs déclare qu’il est convaincu d’avoir la COVID-19 et, de ce fait, je ne suis pas allé passer un test PCR, a-t-il écrit.

Au Nouveau-Brunswick, ces tests moléculaires qui permettent de confirmer le diagnostic de la COVID-19 sont dorénavant réservés aux personnes ayant un risque élevé d’être hospitalisées en raison de la maladie.

Or, Higgs répond aux critères pour passer un test PCR. Il faut que la personne soit symptomatique et âgée de plus de 50 ans.

Les symptômes persistent, mais ils sont en train de s’atténuer, affirme Blaine Higgs, qui a reçu deux doses du vaccin d’AstraZeneca, en plus d’une dose de rappel.

Ils sont légers et s’apparentent à ceux d’un rhume. J’ai une petite toux et un peu de congestion nasale, détaille-t-il.

En auto-isolement depuis le 25 décembre

Dans son courriel, le premier ministre a indiqué qu’il s’était placé en isolement dès l’apparition de symptômes, le 25 décembre. Il dit avoir effectué plusieurs tests de dépistage rapide, qui se sont tous révélés positifs.

Quand une personne obtient ne serait-ce qu’un résultat positif à un test rapide de dépistage, la province stipule qu’il n’est pas nécessaire d’effectuer d’autres tests.

Vous pouvez continuer de tester positif jusqu’à 90 jours après l’apparition des symptômes, même si vous n’êtes plus contagieux. Ainsi, ne poursuivez pas les tests jusqu’à l’obtention d’un résultat négatif, indique la province sur son site web.

Avec les nouvelles mesures d’isolement, en vigueur depuis mardi à 23 h 59, une personne doit s’isoler pendant cinq jours si elle est pleinement vaccinée dès qu’elle est déclarée positive par le biais d’un autotest. Pour les individus non vaccinés ou immunosupprimés, la période d’isolement est de 10 jours.

Par ailleurs, une personne peut sortir de l’isolement au bout de cinq ou de 10 jours, seulement si elle n’a plus de fièvre depuis 24 h sans l’aide de médicaments et que ses autres symptômes sont en voie de s’estomper.

Après la période d’isolement, la personne est tenue de porter un masque en tout temps pendant cinq jours supplémentaires et doit éviter les rassemblements ou les endroits où résident des personnes vulnérables.

Blaine Higgs poursuit l’exercice de ses fonctions en télétravail.

Avec les informations de Bobbi-Jean MacKinnon, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !