•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Société de transport de Sherbrooke passe à l’horaire estival en raison de la COVID

Chargement de l’image

La STS passe à l'horaire d'été (archives).

Photo : Radio-Canada / Daniel Mailloux

Radio-Canada

Les Sherbrookois qui empruntent les véhicules de la Société de transport de Sherbrooke (STS) devront planifier leurs déplacements davantage dès la semaine prochaine. Le réseau urbain du service de transport en commun passera à son horaire d’été et des Fêtes dès le 10 janvier. 

Dans un communiqué, la STS indique que sa décision d'offrir un service réduit a été prise en raison de la hausse du nombre de cas de COVID-19 à Sherbrooke [...] et des répercussions reliées au virus sur le personnel.

Pas moins de 280 employés travaillent à la STS.

Nous ne faisons pas exception en ce qui concerne la pandémie. Pour assurer un service de qualité et planifié, nous devons passer à l'horaire d’été. Nous le faisons à titre préventif. Nous voyons la situation évoluer, signale le président de la STS, Marc Denault.

Il rappelle que la STS demeure un service essentiel.

« Nous devons prendre les moyens pour offrir ce service essentiel. »

— Une citation de  Marc Denault, président de la STS

La STS veut éviter les incidents qui mettraient la sécurité des gens en péril.

Nous voulons offrir un service de qualité et planifié, alors nous passons à l’horaire d’été. Ce n’est pas une décision économique. Nous voulons nous assurer de la sécurité de nos employés et de nos passagers, signale Marc Denault.

Il souligne que le service pour le cégep et l’université sera assuré au moment d'un éventuel retour des élèves en classe.

Le fait d'avoir un réseau avec un horaire estival permettra d'offrir des doubleurs aux endroits névralgiques pour avoir plus de flexibilité, croit M. Denault.

Il soutient qu’aucun projet de développement n’est en péril avec cette diminution de service.

Nous voulons développer de nouveaux partenariats. Les gens reconnaissent que la solution pour réduire les gaz à effet de serre demeure le transport en commun, rappelle Marc Denault.

Aucune date n’a été fixée pour le retour à l'horaire normal.

Nous suivons la situation de près. La sécurité reste notre principale préoccupation, assure M. Denault.

Le public est invité à suivre la page Facebook et le site Internet de la STS pour savoir quand le service normal sera de retour.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !