•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour qui sont les tests rapides vendus en pharmacie?

Deux mains tiennent un petit lecteur de résultat de test de dépistage de la COVID. Deux barres sont visibles, ce qui veut dire que le test est positif.

Certaines personnes qui ne peuvent plus avoir accès à des tests PCR peuvent obtenir des tests rapides gratuits dans les centre de dépistage du Manitoba.

Photo : YouTube/MSSS

Radio-Canada

Les personnes présentant des symptômes de COVID-19 ne devraient pas chercher à se procurer des tests rapides dans les pharmacies, rappelle l’association qui représente les pharmaciens du Manitoba.

Pharmacists Manitoba demande aux personnes symptomatiques de se rendre plutôt à un centre de dépistage provincial, où les tests PCR sont utilisés, et où ils pourront obtenir un test approprié à leur situation.

L’association rappelle que la province donne maintenant des tests rapides de détection d'antigènes dans ses centres de dépistage. Les personnes symptomatiques, les enfants de 5 ans et plus présentant des symptômes ainsi que les contacts étroits de cas positifs peuvent y obtenir des trousses gratuites, de même que les personnes qui y sont dirigées par la santé publique.

Selon un communiqué de l’association publié jeudi, les tests rapides vendus en pharmacie, qui coûtent entre 15 $ et 70 $, ont toujours été destinés aux personnes asymptomatiques.

L’ancienne présidente de Pharmacists Manitoba, Ashley Hart, explique que les pharmaciens ont été extrêmement occupés ces derniers temps.

Nous recevons chaque jour beaucoup de questions de la part de gens qui veulent savoir qui peut se rendre dans une pharmacie pour un test rapide de détection d'antigènes, explique-t-elle dans le communiqué. Nous voulons aider à communiquer aux Manitobains les recommandations de la santé publique.

Le variant Omicron s’est propagé à une vitesse fulgurante au cours des dernières semaines, entraînant une augmentation substantielle du nombre de personnes cherchant à se faire dépister dans les cliniques provinciales. L’attente a parfois duré des heures et les analyses de ces tests accusent des retards de plusieurs jours, voire d’une semaine.

Cette semaine, la province a déclaré que les tests PCR seraient maintenant réservés à certaines catégories de la population. Les autres personnes obtiendront des tests rapides pour savoir si leurs symptômes sont ceux de la COVID-19.

Les pharmacies continuent de vendre des tests rapides aux personnes qui n'ont pas de symptômes et à celles qui sont un contact étroit d’un cas positif, selon Pharmacists Manitoba.

Les pharmaciens vendent des tests approuvés par Santé Canada et qu'on utilise à la maison, mais leurs réserves sont extrêmement basses, selon l’association.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !