•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comprendre les minorités dans la minorité à l’Université de Regina

L'édifice du Language Institute en temps de neige avec les informations montrant qu'il abrite la Cité universitaire francophone.

Les organisateurs du Colloque confirment que l’événement se tiendra à la fois en personne et en ligne. (archives)

Photo : Radio-Canada

La Cité universitaire francophone de l’Université de Regina accueillera le colloque du Centre d’études franco-canadiennes de l’Ouest (CEFCO) du 24 au 26 mars 2022.

L’événement, ouvert à tous, a comme thème Privilèges et marginalisations dans la francophonie.

Selon le professeur agrégé à La Cité universitaire francophone et membre du comité d’organisation, Sylvain Rheault, cette thématique s’intéresse aux minorités au sein des communautés francophones minoritaires de l’Ouest.

Il cite par exemple la Fédération provinciale des femmes fransaskoises.

M. Rheault explique que si une association comme celle-ci existe, c’est qu’il peut y avoir certains privilèges dont les hommes bénéficient. Le rôle de la Fédération est donc de contrer ces disparités.

Selon le comité organisateur, il s’agit d’identifier les différents privilèges qui existent dans les communautés afin de mieux pouvoir les répartir. Pour ce faire, de nombreux chercheurs provenant de partout au Canada présenteront leurs recherches sur des enjeux de la francophonie.

Les conférences porteront notamment sur la création de communautés scolaires plurielles et inclusives, la discrimination raciale et l’antiracisme, ainsi que les relations entre les peuples autochtones et non-autochtones.

La Cité universitaire francophone précise que la liste des conférenciers sera dévoilée au cours du mois de février.

Afin de faciliter la participation des membres du public, une formation professionnelle sera offerte avant l’événement.

Selon le professeur agrégé et chef du programme d’études francophones et interculturelles à La Cité universitaire francophone de l'Université de Regina, Jérôme Melançon, cette initiative a pour objectif d’outiller les membres du public pour qu’ils puissent participer aux discussions.

« Pour les membres du public qui ne sont pas universitaires, cela peut être plus difficile et intimidant de se rendre à une conférence universitaire. »

— Une citation de  Jérôme Melançon, professeur agrégé et chef du programme d’études francophones et interculturelles à La Cité universitaire francophone de l'Université de Regina

Il explique donc que la formation continue permettra aux membres du public d’arriver prêts avec certaines connaissances qui faciliteront leur participation.

Activités de la formation :

  • Février: atelier sur les questions de privilèges et marginalisation au Canada
  • Mars: Atelier de préparation / Accompagnement lors du colloque
  • Avril: Atelier de synthèse

Pour obtenir davantage d’information quant aux activités d’information ou pour s’y inscrire, il faut prendre contact avec la Cité universitaire francophone de l’Université de Regina.

En plus des activités et des conférences, des communications sous forme d’actes et de numéros de revue seront publiées par le comité organisateur.

Ces productions, écrites et déposées par des chercheurs participants, peuvent porter sur une multitude de sous-thèmes mettant l’accent sur les réalités francophones de l’Ouest canadien.

Sujets abordés dans les communications de chercheurs :

  • Les dynamiques des minorités dans la minorité
  • Les approches pédagogiques devant les injustices (antiracisme, décolonisation, démocratie, etc.)
  • La réconciliation avec les peuples autochtones, l’autochtonisation, la décolonisation
  • Les apprentissages possibles de la pandémie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !