•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La province condamne l’impasse au conseil municipal de Nipissing Ouest

Steve Clark.

Le ministre des Affaires municipales et du Logement, Steve Clark (Archives)

Photo : CBC/Michael Charles Cole

Radio-Canada

Dans une lettre envoyée mardi, le ministre ontarien des Affaires municipales et du Logement, Steve Clark, reproche au conseil municipal de Nipissing Ouest de ne pas s'être réuni depuis plusieurs mois.

« Je vous écris pour vous faire part de mes inquiétudes quant aux nombreuses réunions municipales annulées depuis septembre 2021 et au fait qu'un siège municipal est vacant depuis 18 mois. »

Ainsi débute la lettre de Steve Clark adressée directement aux conseillers et à la mairesse.

Le ministre se dit préoccupé par cette situation qui pourrait avoir un impact majeur sur la prestation de services aux résidents et même compromettre les finances de la municipalité à long terme.

Il souligne que les conseillers municipaux ont le mandat de participer aux réunions à l'hôtel de ville afin de faire avancer les dossiers municipaux.

« Les résidents de Nipissing Ouest méritent d'avoir un conseil formé de gens capables de travailler ensemble et de faire avancer les dossiers de la municipalité. »

— Une citation de  Extrait de la lettre du ministre des Affaires municipales et du Logement, Steve Clark

Le ministre rappelle également que l'incapacité de trouver une solution pour remplacer le siège vacant au sein du conseil municipal va à l'encontre des exigences légales de la province, qui préconisent un remplacement ou une élection dans les 60 jours suivant le départ d'un conseiller.

Si d'autres rencontres municipales sont annulées ou reportées, ça pourrait nuire au budget de 2022, avertit le ministre dans sa lettre.

En conclusion, le ministère assure qu'il demeure à la disposition des conseillers s'ils ont besoin d'outils ou d'encadrement pour remplir leurs fonctions.

La gestionnaire des collectivités locales et du logement, Kathy Horgan, présentera la lettre au conseil municipal au cours d'une réunion virtuelle spéciale du conseil prévue le mardi le 11 janvier 2022 à 18 h 30.

Des problèmes de longue date au conseil municipal de Nipissing Ouest

Depuis un an et demi, le conseil municipal est paralysé par des conflits personnels. L'ancien conseiller Jeremy Séguin a démissionné en raison d'un climat toxique.

Divisés sur la question du siège vacant, les élus de la municipalité n'ont toujours pas trouvé de solution pour le combler.

La formule du télétravail n'a rien fait pour améliorer la cohésion au sein du conseil. Quatre élus municipaux ont quitté une réunion Zoom soudainement le 7 septembre dernier.

Une capture d'écran de la diffusion d'une réunion du conseil municipal de Nipissing Ouest.

La réunion du 5 octobre 2021 a été interrompue après quelques minutes lorsque la mairesse l'a ajournée.

Photo : Capture d'écran

Celle du 5 octobre a été ajournée parce que les élus municipaux ayant quitté la réunion précédente ont refusé de s'excuser.

Fatigués de la bisbille au conseil, des résidents de la municipalité ont lancé une pétition au début du mois de décembre pour demander des comptes.

Le directeur général de la municipalité, Jay Barbeau, affirme que les services comme le déneigement des rues sont toujours fonctionnels, mais que d'autres projets d'infrastructure ou de vente de terres sont en suspens sans direction du conseil municipal.

Nous faisons de notre mieux pour continuer la prestation de services, mais c'est très difficile, confie-t-il.

Nous ne pouvons pas répondre aux attentes des résidents dans cet environnement de travail.

Avec des informations d'Erik White, de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !