•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l’Î.-P.-É. réduit l’isolement à 7 jours pour les gens vaccinés

Chargement de l’image

Les personnes vaccinées qui sont atteintes du virus de la COVID-19 devront maintenant s’isoler pendant 7 jours, au lieu de 10.

Photo : iStock / RoMiEg

Chargement de l’image

C’est au tour de l’Île-du-Prince-Édouard de modifier la période d’isolement liée à la COVID-19. À compter de vendredi à 8 h, les personnes complètement vaccinées qui reçoivent un résultat positif à un test de dépistage du virus devront s’isoler pendant sept jours. Ceux qui ne sont pas vaccinés devront s’isoler pendant 10 jours. 

Pour mettre fin à la période d’isolement, les personnes infectées ne doivent plus présenter de symptômes ou ceux-ci doivent s'être grandement améliorés.

La province demande à ces personnes de ne pas visiter des endroits qui accueillent des personnes plus vulnérables, comme les foyers de soins. 

Pour les gens ciblés comme des contacts étroits de cas positifs, la durée d’isolement est également modifiée. 

Si la personne est doublement vaccinée, celle-ci doit s’isoler pendant quatre jours après le moment d’exposition au virus et subir un test de dépistage PCR à la quatrième journée. Si cette personne reçoit un résultat négatif et qu’elle ne présente pas de symptôme, elle peut mettre fin à son isolement, en surveillant de près l’apparition de symptômes pour les six prochaines journées.

Si la personne considérée comme un contact étroit n’est pas vaccinée, elle doit s’isoler pendant sept jours et recevoir un test négatif à un test de dépistage à la fin de cette période et ne présenter aucun symptôme pour mettre fin à la période d’isolement.

Ces mesures qui entrent en vigueur vendredi matin toucheront toutes les personnes qui sont isolées actuellement. Tous les détails seront disponibles sur le site web du gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard à compter de vendredi.

La médecin hygiéniste en chef, la Dre Heather Morrison, affirme que ces changements à la période d’isolement étaient la décision à prendre. On a regardé la science et on regarde notre tolérance pour les risques pour les cas de COVID-19 ici, et alors on a pris la même date que la Nouvelle-Écosse et d’autres provinces. On réduit de 10 jours à sept jours si vous êtes vaccinés, pour maintenant, on commence avec ça, dit-elle.

Elle précise que le but est de balancer les risques de propagation du virus et l’impact de la période d’isolement sur les gens et les infrastructures de la province.

25 infirmières arrivent en renfort

Le premier ministre Dennis King a confirmé l’arrivée de 15 infirmières dans la province, mutées par le ministère des Anciens Combattants. Celles-ci travailleront principalement dans les cliniques de vaccination de masse.

Dix autres infirmières à la retraite ont accepté de prêter main-forte et de travailler avec le personnel de la santé publique au niveau du traçage des contacts. 

Priorité : le retour en salle de classe

Personne n'aimerait plus que moi voir les enfants à la patinoire ou à faire d'autres activités, a lancé le premier ministre de l’île, Dennis King. 

Il admet qu’il reçoit plusieurs commentaires de la part de familles sur le fait que les activités sportives et récréatives sont temporairement suspendues. 

Il soutient que la priorité pour le moment est d’accueillir les élèves à nouveau à l’école. Le fait que le plan du retour en classe prévoit un dépistage régulier des élèves permettra, petit à petit, d'autoriser certaines activités parascolaires, communautaires, récréatives et sportives, dans les semaines qui suivront la rentrée scolaire.

La Dre Morrison précise que la province s’attend à recevoir environ 600 000 trousses de dépistage rapide au courant du mois de janvier.

Mardi, l’Île-du-Prince-Édouard a annoncé que les élèves devront passer un test rapide jusqu’à trois fois par semaine, pour les premières semaines de la rentrée scolaire.

204 nouveaux cas 

L’Île-du-Prince-Édouard signale 204 nouvelles infections à la COVID-19 jeudi, pour un bilan de 1491 cas actifs dans la province. 

Depuis les sept derniers jours, l’île enregistre une moyenne de 156 cas par jour. 

Une personne supplémentaire a été admise à l’hôpital en raison de la COVID-19 mercredi, portant le total à quatre hospitalisations, dont une personne qui se trouve à l’unité de soins intensifs.

Trois autres personnes ont contracté le virus à l’hôpital, alors qu’elles s’y trouvaient pour d’autres raisons médicales. 

Le premier ministre Dennis King a tenu à remercier les travailleurs de première ligne. Merci à nos pharmaciens et à nos travailleurs de la santé qui doivent accomplir leurs tâches régulières, en plus de gérer la vague Omicron. Je leur en suis reconnaissant, lance-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !