•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coupes forestières à Saint-Mathieu-du-Parc : nouvelle tentative pour obtenir un moratoire

Une pancarte jaune où l'on peut voir une image de tortue et le mot «ralentissez» devant un écriteau annonçant l'entrée du Parc récréotouristique.

La Coalition souhaite notamment protéger des espèces animales plus à risques comme la tortue des bois (archives).

Photo : Radio-Canada

La Coalition pour la préservation du parc récréoforestier de Saint-Mathieu-du-Parc tente le tout pour le tout à quelques semaines du début des coupes forestières dans le secteur. Elle envoie une lettre au ministre de l'Environnement fédéral Steven Guilbeault pour demander son aide et elle s’adresse à nouveau au Groupe Rémabec pour la convaincre de ne pas aller de l’avant avec les coupes forestières envisagées.

La Coalition souhaite toujours gagner du temps pour présenter son projet d’aire protégée qui permettrait le développement du parc récréoforestier, dans une vision à long terme. Si le groupe a présenté son argumentaire environnemental en décembre, il tient aujourd’hui à faire voir le potentiel de développement économique du secteur.

C’est que les coupes sont prévues en plein milieu du territoire voisin du parc récréoforestier, là où il y a un énorme potentiel de développement. Il faut savoir qu’avec la pandémie depuis deux ans, le parc récréoforestier a vu son achalandage croître de façon exponentielle. C’est un magnifique terrain de jeu où se trouvent des sentiers de vélo de montagne, de l’escalade, de la baignade, etc. Le temps est venu pour encadrer le développement de ce secteur-là, explique André Lortie, membre de la Coalition.

Les militants sont conscients des retombées en jeu pour Rémabec, qui a obtenu les droits de coupe, et les sous-traitants. Ce sont des retombées à très court terme qui ne font peut-être pas le poids dans la balance quand on regarde le potentiel de développement qu’on prévoit, ajoute le porte-parole.

Dans sa lettre adressée mardi au Groupe Rémabec, la Coalition tient à rappeler qu’elle ne s’oppose pas d’emblée à toute coupe forestière. Elle souhaite que le projet tienne compte de l’acceptabilité sociale et propose de trouver une solution de rechange. On a même proposé à l'entreprise Rémabec et aux fonctionnaires du Ministère de trouver un lieu de coupes plus propices, comparativement à l’actuel site, qui est situé dans un endroit beaucoup trop proche du grand terrain de jeu qui est le parc récréoforestier, souligne André Lortie.

Le regroupement est toujours en attente d’une réponse du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour, quant à sa demande de moratoire. On a à deux ou trois reprises fait signe au ministre. On attend impatiemment sa réponse, indique André Lortie.

Les appuis se multiplient

En date de jeudi, la pétition parrainée par le député de Maskinongé Simon Allaire sur le site de l’Assemblée nationale du Québec (ANQ) récolte plus de 1900 signatures pour demander le moratoire concernant les coupes forestières.

C’est sans compter les municipalités de Shawinigan et de Saint-Mathieu-du-Parc qui ont déjà donné leur appui à la demande de moratoire. La semaine prochaine, la Ville de Trois-Rivières et la MRC de Maskinongé vont se prononcer, mentionne André Lortie. Il ajoute que des politiciens se sont également prononcés en faveur du moratoire demandé, notamment l’honorable Jean Chrétien. On sent manifestement dans la région que notre proposition rencontre des échos favorables. On reçoit beaucoup de commentaires favorables à notre initiative, estime le porte-parole de la Coalition.

Reste à voir si les lettres acheminées plus tôt cette semaine au ministre de l’Environnement et du Changement climatique Steven Guilbeault et au Groupe Rémabec obtiendront les réponses escomptées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !