•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La saison du tourisme hivernal est lancée dans la région d’Edmundston

Chargement de l’image

Les adeptes de ski peuvent dévaler les pistes du Mont Farlagne, dans la région d'Edmundston (archives).

Photo : Radio-Canada / Kassandra Nadeau-Lamarche

Radio-Canada

Le tourisme hivernal bat son plein dans la région d’Edmundston, au Nouveau-Brunswick. Il s’agit d’une saison cruciale puisqu’elle contribue à soutenir l'économie locale. Malgré la pandémie, les gens de tous les horizons sont invités à profiter des activités extérieures qui y sont proposées.

C’est très important pour la région, pour assurer la survie de nos entreprises qui œuvrent dans le domaine touristique hivernal, indique Cathy Pelletier, directrice générale de la Chambre de commerce d’Edmundston.

Le froid et la neige sont d’ailleurs au rendez-vous. Les températures sont idéales pour patiner en famille sur les patinoires extérieures.

Des gens étaient présents en grand nombre, mardi, au Centre plein air Mont Farlagne, où une panoplie d’activités sportives sont offertes.

La neige attire aussi des motoneigistes dans la région, au grand bonheur de l’hôtelier Martin Lachapelle, copropriétaire du Quality Hotel Grey Rock. On est très heureux avec ce qui se passe présentement, se réjouit-il.

Chargement de l’image

L'hôtelier Martin Lachapelle est ravi de voir l'arrivée de nombreux motoneigistes dans la région.

Photo : Radio-Canada

Il est principalement question de tourisme provincial, constate l’hôtelier. [Ils] viennent d’autres régions [où] possiblement ils ont moins de neige. Ils viennent ici pour profiter de cet or blanc, dit-il.

S’adapter, une fois de plus, à la situation sanitaire

Étant donné la flambée de cas de COVID-19 dans la province, la région invite les gens à profiter de sa neige tout en prenant les précautions nécessaires.

On préconise toujours la distanciation sociale, le port du masque, la vaccination, assure Martin Lachapelle.

Cathy Pelletier ajoute que la pandémie est là et on a le nouveau mot d’ordre du gouvernement qu’il faut apprendre à vivre avec un peu d’une façon, tout en respectant les règles.

La région n'a maintenant plus qu’à profiter de l’or blanc.

D'après le reportage de Bernard LeBel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !