•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada n’a livré que le quart des doses de vaccin promises aux pays moins riches

Trois fioles du vaccin d'AstraZeneca.

À ce jour, le Canada a fait don de 12,7 millions de doses et de 545 millions de dollars en espèces pour en acheter 87 millions de plus.

Photo : AFP via GETTY / AMIR MAKAR

La Presse canadienne

Le Canada a livré environ le quart des doses de vaccin qu'il a promis de fournir aux pays moins riches et ne peut pas dire quand de nouvelles doses seront distribuées.

En 2021, le Canada avait promis de faire don de 50 millions de doses de vaccin contre la COVID-19 provenant de ses propres contrats avec des fabricants et de payer pour au moins 150 millions de plus par l'entremise de contributions financières au système de partage de vaccins COVAX.

À ce jour, le Canada a fait don de 12,7 millions de doses et de 545 millions de dollars en espèces pour en acheter 87 millions de plus.

Le COVAX a indiqué qu'il ne peut pas communiquer de détails sur les doses achetées, car il négocie encore les prix avec les fabricants de vaccins.

Le premier ministre Justin Trudeau a affirmé que le Canada continue de faire plus que sa part, mais comme aucun vaccin n'est pour l'instant fabriqué au Canada, le pays ne peut pas faire grand-chose pour accélérer les dons.

Adam Houston, de Médecins sans frontières Canada, a fait remarquer qu'Ottawa était très bon pour exiger des livraisons plus rapides lorsque les doses étaient destinées aux Canadiens, mais qu'il ne semble pas exercer la même pression sur les fabricants pour accélérer les livraisons lorsqu'elles sont destinées aux dons.

La promesse du Canada était que toutes les doses et tous les dons en espèces seraient livrés d'ici la fin de 2022, mais cet engagement a été critiqué notamment par le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, qui a déclaré que des pays comme le Canada accumulent des vaccins au détriment de pays plus pauvres.

Mettre fin aux inégalités en matière de santé reste la clé pour mettre fin à la pandémie, a déclaré M. Tedros fin décembre.

36 pays ont vacciné moins de 10 % de leur population

Il a également souligné que le Canada a conservé plus de 10 millions de doses dans un stock fédéral pendant des mois, et presque autant dans des congélateurs, au lieu de les expédier dans des endroits où elles auraient pu être utilisées immédiatement.

Ces doses auraient pu sauver des vies il y a des mois, a indiqué Adam Houston.

Le Canada n’a utilisé ce stock qu'en décembre, lorsque Omicron a frappé et que la campagne de rappel a été lancée. Cependant, il avait déjà signé des contrats avec Pfizer et Moderna pour la livraison respective de 65 millions et de 35 millions de doses de rappel en 2022, et doit encore avoir au moins 17 millions de doses de ses contrats de 2021 avec Oxford-AstraZeneca et Johnson & Johnson. Le pays a décidé de ne pas utiliser ces dernières.

Le système COVAX espérait livrer 2 milliards de doses aux pays à revenus faibles et moyens d'ici la fin de 2021, mais il a dû gérer la moitié des doses en raison de la lenteur des dons des pays riches et des retards de livraison des fabricants de vaccins.

L'objectif de l'OMS était de vacciner au moins 40 % de la population de chaque pays d'ici le 31 décembre, mais plus de 90 États n’ont pas atteint la cible. Quelque 36 pays n'ont même pas atteint 10 %. Le nouvel objectif est d’atteindre 70 % d'ici juillet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !