•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Nouvelle-Écosse retarde le retour en classe d’une semaine

Chargement de l’image

Tim Houston, premier ministre de la Nouvelle-Écosse, le 5 janvier 2022 en conférence de presse à Halifax.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les élèves de la Nouvelle-Écosse feront l’apprentissage en ligne jusqu’au 17 janvier. Il s’agit d’une nouvelle mesure pour limiter la propagation des cas de COVID-19.

Les élèves devaient initialement retourner sur les bancs d'école le 10 janvier.

La ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Becky Druhan, souligne que ce délai d’une semaine permettra l’achat de systèmes de filtration HEPA pour les écoles et les salles de classe et l’approvisionnement de masques sanitaires à trois épaisseurs pour tous les enfants et les membres du personnel.

Notre objectif est de fournir plus de confort et de confiance aux membres du personnel et aux élèves alors que nous continuons à vivre avec la COVID-19 , dit-elle.

Dans un point de presse mercredi, le premier ministre de la province Tim Houston a confirmé que les systèmes de ventilation de 71 écoles néo-écossaises seraient ajustés d’ici la semaine prochaine.

Par ailleurs, la période d’isolement des personnes complètement vaccinés - adultes et enfants de moins de 12 ans  - passe maintenant à sept jours au lieu de dix à partir du vendredi 7 janvier à 6 h.

Ceux qui ne sont pas vaccinés doivent encore s’isoler dix jours.

842 nouveaux cas

Les autorités sanitaires recensent 842 nouveaux cas de COVID-19 en Nouvelle-Écosse mercredi.

Des nouvelles infections, 498 sont dans le secteur du centre, 141 dans le secteur de l’est, 121 dans le secteur de l’ouest et 82 dans le secteur du nord.

Chargement de l’image

Seul 10 % des citoyens de la Nouvelle-Écosse ne sont pas vaccinés.

Photo : Radio-Canada

Quarante-cinq personnes sont actuellement hospitalisées en Nouvelle-Écosse, et huit d’entre elles sont à l’unité de soins intensifs.

Quarante de ces personnes ont été admises durant la vague Omicron , peut-on lire dans un communiqué de la province.

La durée moyenne d’un séjour à l’hôpital d’une personne atteinte de la COVID-19 est de 5,4 jours, a précisé le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Tim Houston.

Il y a 6645 cas actifs de COVID-19 dans la province.

Un total de 42 % de la population éligible ont reçu leur troisième dose de vaccin en Nouvelle-Écosse.

Mardi seulement, plus de 12 600 doses ont été administrées dans la province : un nouveau record provincial.

Éclosions dans les hôpitaux

Une nouvelle éclosion est signalée dans un établissement hospitalier de la province, soit au pavillon Camp Hill Veterans Memorial du Centre des sciences de la santé de l'hôpital QEII d'Halifax. Moins de cinq patients y ont contracté la COVID-19, indique le communiqué de la province.

Dans la vallée de l’Annapolis, un employé et sept résidents de l’établissement de soins de longue durée New Vision Special Care Home ont reçu des tests positifs à la COVID-19.

Un employé et quatre résidents à l’établissement de soins de longue durée Waterford Heights à New Waterford ont également reçu un résultat positif à un test de dépistage.

Des cas supplémentaires s’ajoutent également à des éclosions déjà signalées dans d’autres établissements hospitaliers.

Lors du point de presse de mercredi, le médecin hygiéniste en chef de la province, le Dr Robert Strang, a demandé à la population d’éviter les urgences sauf si nécessaire.

Par ailleurs, les restrictions sanitaires en cours dans la province sont en place jusqu’au 31 janvier, au minimum. Elles devaient initialement prendre fin le 12 janvier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !