•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Record de construction dans deux municipalités du Nouveau-Brunswick en 2021

Quelques personnes marchent sur une plage.

Shediac peut séduire les nouveaux arrivants grâce à ses plages, son centre-ville et sa proximité avec les villes de Dieppe et de Moncton.

Photo : CBC/Shane Magee

Radio-Canada

Depuis le quatrième trimestre de 2020, la population du Nouveau-Brunswick a bondi d’un peu plus de 11 000 personnes. Une telle croissance démographique n’avait pas été observée dans la province depuis au moins 2017. Cela se reflète dans l’industrie de la construction, qui bat des records dans des municipalités du sud-est de la province, plus précisément à Shediac et à Dieppe.

La Ville de Dieppe a annoncé mercredi avoir accordé 639 permis de construction en 2021, pour une valeur totale de près de 102 millions de dollars. Il s’agit d’un nouveau sommet qui surpasse l’ancien record de 97 millions de dollars établi en 2019.

En comparaison avec l’année 2020, on constate une reprise marquée des projets commerciaux et industriels. La construction résidentielle a également connu une bonne année avec la création de plus de 568 unités de logement. La Ville de Dieppe continue de grandir et d’être un endroit où il fait bon vivre, travailler et élever une famille, a affirmé par communiqué le maire Yvon Lapierre.

Le maire de la ville de Dieppe, Yvon Lapierre, le 18 janvier 2021.

Le maire de la ville de Dieppe, Yvon Lapierre

Photo :  Facebook (@dieppenb)

La valeur des permis de construction a doublé à Shediac

À un peu moins de 30 minutes de route de Dieppe, Shediac connaît aussi un boom immobilier. Normalement, la valeur des permis de construction émis par la Ville de Shediac est de 12 à 15 millions de dollars par année. Depuis 2018, ce chiffre atteint les 25 millions de dollars. En 2021, la valeur des permis de construction émis par la municipalité a dépassé les 50 millions de dollars, un record.

La capitale du homard se trouve donc à gérer une forte croissance, ce qui peut entraîner certains défis.

C’est un phénomène un peu différent, mais c’est un phénomène heureux à vivre, a indiqué le maire de Shediac, Roger Caissie, en entrevue à La Matinale.

La migration interprovinciale a joué un rôle important dans la croissance démographique de Shediac, selon le maire. Des gens d’ailleurs au Canada choisissent de s’y installer, que ce soit pour des raisons familiales ou pour l’atmosphère de la municipalité.

« Il y a des personnes qui viennent de l’extérieur de la région, mais du Nouveau-Brunswick. Il y a aussi un phénomène qui est plus nouveau : il y a des gens de l'extérieur de la province qui viennent s’établir à Shediac. »

— Une citation de  Roger Caissie, maire de Shediac

Cependant, se trouver un logement dans la communauté devient un problème aigu : c’est pourquoi le conseil municipal a créé un comité pour le logement abordable afin de trouver des solutions à long terme.

Avec des informations de l'émission La Matinale d'ICI Acadie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !