•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Iain Rankin démissionne à titre de chef du Parti libéral de la Nouvelle-Écosse

Iain Rankin.

Le chef du Parti libéral de la Nouvelle-Écosse, Iain Rankin, a annoncé mercredi qu’il démissionnera dès qu’un nouveau chef sera choisi (archives).

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Radio-Canada

Le chef du Parti libéral de la Nouvelle-Écosse, Iain Rankin, annonce qu’il démissionnera dès qu’un nouveau chef sera choisi.

L’ancien premier ministre et député de la circonscription de Timberlea Prospect a annoncé sa décision aux membres de son caucus mercredi matin durant une réunion en ligne. Il a demandé au parti d’entreprendre les démarches nécessaires pour trouver son successeur.

M. Rankin a précisé qu’il continuera à exercer ses fonctions jusqu’à ce qu’un autre chef soit choisi. Il entend aussi demeurer député.

Dans une déclaration écrite produite mercredi, Iain Rankin évoque une année 2021 tumultueuse, parsemée de nombreux changements dans sa vie. C’est en passant le temps des Fêtes avec sa conjointe et leur nouveau-né qu’il a pris le temps de réfléchir à l’avenir de sa famille et de sa carrière politique.

Iain Rankin estime qu’une nouvelle direction au sein du parti constitue la marche à suivre pour aller de l’avant.

Cette décision survient deux mois avant la révision obligatoire de la direction du parti. Elle est aux antipodes de l’espoir exprimé par M. Rankin et par son parti lorsqu’il avait succédé au chef précédent, Stephen McNeil, il y a près d’un an. M. NcNeil avait démissionné à titre de premier ministre et de chef du Parti libéral.

Iain Rankin est devenu premier ministre le 23 février 2021. Il a hérité d’un gouvernement qui était au pouvoir depuis 2013, l’année où il a été élu député pour la première fois.

Un mandat difficile pour Iain Rankin

Le court mandat du premier ministre Rankin, le printemps dernier, a été marqué par des hauts et des bas.

Son gouvernement a adopté un budget qui comprenait la plus forte hausse du soutien au revenu jusque-là. Cependant, il a aussi été accusé d'avoir cédé aux exigences de l’industrie financière quand il a réduit la portée de la loi sur la biodiversité.

Durant la campagne électorale de l’été dernier, le Parti libéral a été le dernier des trois principaux partis politiques de la province à présenter son programme électoral. Ce programme mettait l’accent sur la relance économique, mais il n’a pas séduit les électeurs. Les progressistes-conservateurs de Tim Houston ont gagné les élections et formé un gouvernement majoritaire.

Iain Rankin a connu des difficultés tout au long de la campagne électorale. L’ex-candidate Robyn Ingraham, qui a démissionné le jour même du déclenchement des élections, a déclaré un peu plus tard qu’elle avait été exclue en raison de photographies de boudoir. Iain Rankin a aussi reconnu qu’il avait été arrêté en état d’ivresse durant sa jeunesse, en 2003.

Le Parti libéral de la Nouvelle-Écosse doit maintenant trouver un autre chef.

Avec des renseignements de Michael Gorman, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !