•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CEF encourage les tests rapides avant la reprise des classes mercredi

Le logo du conseil des écoles fransaskoises.

Les enfants sont invités à porter un couvre-visage de qualité médicale dès l’embarquement dans l’autobus et tout au long de la journée. (archives)

Photo : CEF

Radio-Canada

Par voie de communiqué, le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) encourage les parents et les tuteurs à effectuer un test rapide à leur enfant avant qu’il n'intègre les classes, mercredi.

Le Conseil des écoles fransaskoises considère que cette action contribuera au bien-être collectif et individuel des élèves et des membres du personnel.

Pour se procurer des tests de dépistage rapides, le Conseil rappelle qu’ils sont disponibles gratuitement dans de nombreux lieux de distribution (Nouvelle fenêtre) à travers la province.

Dans la même missive, le Conseil des écoles fransaskoises souligne l’importance de demeurer à la maison si un enfant est malade ou s’il a des symptômes liés à la COVID-19. Il invite ses membres à continuer de respecter les mesures sanitaires mises en place par les autorités de santé publique.

Les enfants sont invités à porter un couvre-visage de qualité médicale dès l’embarquement dans l’autobus et tout au long de la journée. Le Conseil des écoles fransaskoises assure que chaque établissement en fournira au besoin.

Conscient que la pandémie apporte de nombreuses inquiétudes, le directeur général du Conseil des écoles fransaskoises, Ronald Ajavon, soutient que les mesures de prévention sont essentielles afin de garder les écoles ouvertes.

Il assure que le personnel des écoles poursuit l’objectif de protéger et d’accompagner les élèves au fil de leur parcours scolaire. Si un parent observe des défis liés à la santé mentale de son enfant, le Conseil des écoles fransaskoises l’invite à en discuter avec l’enseignant responsable.

Pour sa part, l’Association des parents fransaskois (APF) assure qu’elle poursuivra ses activités régulières à distance. Elle se concentrera sur les préoccupations des parents en ces temps plus difficiles. L’association continuera de tenir ses ateliers sur les saines habitudes d’alimentation. 

Par ailleurs, l’Association des parents fransaskois lancera un nouveau site web afin de lutter contre la désinformation et les fausses nouvelles. De plus, elle relancera son infolettre mensuelle afin de partager une information fiable et appuyée de faits scientifiques aux parents en ce qui a trait à la pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !