•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Annulation du tournoi Fer-O et déception au hockey mineur de Sept-Îles

74 équipes de la Côte-Nord et du Saguenay devaient se mesurer au quarantième tournoi de hockey mineur Fer-O de Sept-Îles.

Le tournoi Fer-O attire d'habitude plusieurs dizaines d'équipes de la Côte-Nord et du Saguenay (archives).

Photo : Radio-Canada / Louis Garneau

Radio-Canada

L’interdiction de pratiquer des sports d’équipe intérieurs, décrétée par le gouvernement du Québec pour contrer la montée du nombre de cas de COVID-19, force l’annulation du tournoi de hockey mineur Fer-O à Sept-Îles, qui devait avoir lieu du 20 au 23 janvier.

La déception est palpable chez les organisateurs, qui espèrent toujours pouvoir remettre le tournoi à une date ultérieure.

Ce qui est le plus décevant, c’est pour nos jeunes : ce sont eux qui écopent. C’est sûr que nos bénévoles aussi : les parents étaient vraiment contents de retrouver le hockey à la normale, et là on revient [à une interdiction des sports intérieurs]. C’est un peu le jour de la marmotte, explique le président de l’Association du hockey mineur de Sept-Îles (AHMSI), Steve Lebel.

Le président de l'Association du hockey mineur de Sept-Îles, Steve Lebel, porte un masque et répond aux questions de Radio-Canada.

Steve Lebel souhaiterait que le tournoi puisse tout de même avoir lieu plus tard cet hiver dans l'éventualité où le contexte sanitaire le permettrait (archives).

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Les restrictions sur la pratique des sports d’équipe sont un autre coup dur pour l’association régionale, qui avait dû suspendre ses activités l’an dernier durant de longues semaines pour les mêmes raisons.

Ces pauses forcées auraient fait chuter le nombre d'inscriptions au hockey mineur, selon M. Lebel. Auparavant, plus de 300 jeunes étaient inscrits chaque année dans la ligue de hockey régionale, mais ils seraient moins de 275 cette année, selon lui.

Même s’il comprend l’importance de limiter la transmission du virus de la COVID-19, Steve Lebel souhaiterait qu’une formule adaptée au contexte sanitaire puisse permettre aux jeunes de continuer à jouer.

On parle beaucoup de santé mentale, justement. Il y a beaucoup de jeunes qui sont en mode panique et qui ne sont pas bien avec la situation. J’espère juste que ça ne durera pas plusieurs mois et qu’on pourra revenir à la normale, ajoute-t-il.

La saison de hockey mineur n’est toutefois pas encore annulée pour le moment. Une décision sera prise en fonction de la prolongation des mesures gouvernementales en vigueur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !