•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nirvana : Spencer Elden, le bébé sur la pochette de Nevermind, débouté en cour

Un bébé nu est dans une piscine dans laquelle flotte un billet d'un dollar.

La couverture de l’album «Nevermind», sorti en 1991

Photo : Universal

Radio-Canada

Un juge en Californie a rejeté lundi la demande en justice déposée contre le groupe Nirvana par Spencer Elden, 30 ans, qui figure nu à l’âge de quatre mois sur la pochette de l’album Nevermind, lancé en 1991. L’équipe juridique de Spencer Elden a vu sa demande rejetée pour avoir omis de respecter un délai de réponse et aura jusqu’au 13 janvier pour déposer une demande modifiée, selon la BBC.

Spencer Elden avait déposé une plainte contre le groupe en août dernier, alléguant que la pochette le mettant en vedette constituait de l’exploitation sexuelle et accusant le groupe de pédopornographie. Il affirme avoir souffert d’une détresse émotionnelle extrême et permanente en raison de la diffusion de ces images.

Affirmant qu’il n’avait reçu aucune compensation financière pour la photo – ses parents avaient obtenu 200 $ US à l’époque –, il demandait 150 000 $ US, soit environ 189 000 $ CA, en dommages et intérêts de la part de chacune des 15 personnes accusées, notamment les membres du groupe encore en vie, comme Dave Grohl et Krist Novoselic, mais aussi des ayants droit du chanteur, Kurt Cobain, et du photographe, Kirk Weddle.

Un manque de crédibilité, selon Nirvana

Le mois dernier, l’équipe juridique de Nirvana a demandé au tribunal de rejeter la demande de Spencer Elden, affirmant que sa plainte était dénuée de fondement.

L’allégation de Spencer Elden selon laquelle la photo sur la pochette de Nevermind est de la pédopornographie n’est manifestement pas sérieuse, a-t-elle affirmé, ajoutant que si c’était le cas, chaque personne possédant un exemplaire de l’album serait coupable de possession de pornographie juvénile.

L’équipe juridique a aussi mentionné que, jusqu’à récemment, Spencer Elden semblait apprécier la notoriété associée au fait d’être le bébé de Nirvana.

Il a reproduit la photo plusieurs fois en échange d’argent; il a le titre de l’album tatoué sur son torse; il a participé à un talk-show vêtu d’une combinaison dérisoire de couleur peau; il a autographié des pochettes de l’album et les a vendues sur eBay; et il a utilisé son lien avec le groupe pour tenter de séduire des femmes, a déclaré l’équipe de Nirvana.

Une dernière chance

La demande pour rejeter l’action en justice a été déposée par une équipe représentant Dave Grohl et Krist Novoselic, membres de Nirvana, la veuve de Kurt Cobain, Courtney Love, ainsi que Kirk Weddle, qui a pris la photo. Sans tenir compte des arguments sur le fond, l’équipe a également demandé à ce que l’action soit rejetée parce qu’elle était prescrite depuis 2011, selon la loi.

L’avocat de Spencer Elden, Robert Lewis, a rétorqué que la prescription ne s’appliquait pas dans ce cas, puisque Nevermind est toujours vendu avec sa pochette originale et qu’il cause donc encore un préjudice à son client.

Dans tous les cas, M. Lewis avait jusqu’au 30 décembre pour donner les arguments de son client en réponse à la demande de rejet déposée par l’équipe de Nirvana, délai qui n’a pas été respecté.

Le juge Fernando M. Olguin a donc refusé la demande de Spencer Elden, avec autorisation de la modifier. L’équipe de M. Elden a désormais jusqu’au 13 janvier pour déposer une demande modifiée avec les accusations pertinentes. Nous déposerons une deuxième plainte très vite. Nous sommes confiants dans le fait que Spencer pourra faire avancer ce dossier, a réagi Robert Lewis, contacté par l'AFP.

Advenant une absence de réponse, la demande sera rejetée, mais une nouvelle demande pourra être présentée dans le futur, selon le magazine Rolling Stone.

Avec les informations de BBC, Rolling Stone, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !