•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fermeture des commerces : les Québécois se rendent en Ontario

Deux ponts.

Le pont Alexandra et le pont Macdonald-Cartier à l'arrière-plan.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Alors que le Québec a décidé de fermer la quasi-totalité de ses commerces trois dimanches consécutifs, la situation est bien différente en Ontario, où il est toujours possible de manger au restaurant, de s'entraîner au gym et de faire son épicerie.

Plusieurs Québécois de la région de Gatineau en ont profité pour traverser la rivière dimanche afin d’aller faire leurs emplettes.

D’ailleurs, les plaques d'immatriculation du Québec étaient nombreuses dans les rues d'Ottawa.

Magasins fermés le dimanche : des Québécois s’approvisionnent en Ontario

La décision de fermer la quasi-totalité des magasins ne fait pas l'unanimité. Des clients de Gatineau croisés dans le stationnement d’un Loblaws à Ottawa ont affiché leur déception et leur colère par rapport aux nouvelles restrictions, tandis que d’autres se montraient compréhensifs.

D’un autre côté, des clients d’Ottawa croisés au même endroit ne se sont pas montrés inquiets de la venue des Québécois. On dépend tellement les uns des autres de toute manière. Je m'attends à ce qu'ils viennent ici, parce que si c'était l'inverse, j'irais là-bas, a mentionné l’un d’eux.

Des voitures dans un stationnement.

Le stationnement d'une épicerie Loblaws à Ottawa

Photo : Radio-Canada

La fermeture de la frontière n'est pas envisagée

La fermeture de la frontière entre l’Ontario et le Québec l’année dernière avait été vivement critiquée, mais selon le Bureau de santé de l'est de l'Ontario, ce n'est pas une possibilité envisagée pour le moment.

Je ne m’attends pas à ce qu’il y ait plus de voyagement qu’à l’habitude, mais il n’y a rien qu'on peut faire pour ça, et on ne va pas fermer les frontières, a dit le Dr Paul Roumeliotis, médecin hygiéniste et directeur général du Bureau de santé de l'est de l'Ontario.

Portrait du docteur devant le Centre Nav à Cornwall.

Le médecin-conseil en santé publique et président-directeur général du Bureau de santé de l’est de l’Ontario, le Dr Paul Roumeliotis

Photo : Radio-Canada / Jean-François Poudrier

Toutefois, le cabinet du premier ministre Doug Ford s’est réuni dimanche après-midi pour discuter de la possibilité d’imposer de nouvelles restrictions sanitaires afin de combattre la hausse du nombre de nouveaux cas de COVID-19 en Ontario.

Ainsi, de nouvelles mesures pourraient être annoncées prochainement.

Avec les informations de Rémi Authier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !