•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Délestage au CHU de Québec dès le 5 janvier pour soigner les patients COVID

Le CHU de Québec compte plus de 12 500 employés

En ce moment, 62 personnes infectées par le coronavirus sont hospitalisées dans un des quatre hôpitaux du CHU de Québec.

Photo : Radio-Canada / Alexandre DUVAL

À compter de mercredi, le CHU de Québec reportera des chirurgies et des rendez-vous afin de concentrer ses efforts sur la prise en charge des malades infectés par le coronavirus.

Ainsi, les activités aux blocs opératoires seront réduites de 44 %. Seules 27 salles d’opération sur un total de 48 resteront accessibles et utilisées, ce qui entraînera une baisse de 300 du nombre d'interventions chirurgicales qui y sont pratiquées chaque semaine.

Le CHU de Québec diminuera aussi son offre de services ambulatoires de 50 %. Cela signifie que 10 000 consultations qui devaient être données sur place dans un des cinq hôpitaux du CHU seront reportées ou converties en rendez-vous à distance, en visioconférence par exemple, selon la formule de la télémédecine.

Ligne d'information

Toutes les personnes concernées par ces délestages seront contactées par téléphone. Le CHU de Québec met également une ligne téléphonique à la disposition de ces personnes afin de répondre le mieux possible à leurs questions et à leurs besoins.

Le 418 649-5654 entrera en service lundi et sera joignable du lundi au vendredi de 8 h à 16 h. En dehors de cet horaire, il sera possible de laisser un message téléphonique.

Des infirmières marchent de dos dans le corridor d'un hôpital.

L'activité est soutenue dans les hôpitaux à cause de la cinquième vague de la pandémie.

Photo : Getty Images

Avec ce plan d'urgence, la direction du CHU de Québec espère récupérer plus d’une centaine de travailleurs, soit une soixantaine d’entre eux habituellement affectés aux blocs opératoires, la cinquantaine restante étant d’ordinaire en poste pour assurer les services ambulatoires.

Tous seront mobilisés pour s’occuper des patients COVID. Actuellement, 62 malades sont hospitalisés au CHU de Québec, dont 10 sont traités dans une unité de soins intensifs. Par ailleurs, 13 personnes contaminées par le coronavirus sont en ce moment admises aux urgences du CHU.

Manque de personnel

Ce sont des patients qu’il va falloir transférer dans un autre service, souligne Martin Beaumont, président-directeur général du CHU de Québec.

Martin Beaumont en entrevue dans un bureau orné de boiseries.

Martin Beaumont est le PDG du CHU de Québec.

Photo : Radio-Canada

En plus de devoir affronter une hausse du nombre de cas en raison du variant Omicron, le personnel hospitalier est lui-même privé d'un certain nombre de salariés.

Nous avons 783 intervenants en isolement, parmi lesquels 443 sont des COVID-19 positifs. Ça complexifie notre offre de services. L’élastique est très tiré et on voit le blanc au milieu, fait savoir le PDG.

Malgré ces conditions difficiles, Martin Beaumont assure que le moral et le dévouement de ses travailleurs sont au beau fixe.

Compte tenu de l’évolution de la situation sanitaire, il n’exclut pas d’autres décisions énergiques. On aurait pu y aller avec plus de délestages, on se garde une marge de manœuvre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !