•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les messes du Nouvel An prennent le virage virtuel

Chargement de l’image

Les églises sont fermées, sauf pour les cérémonies funéraires. Un maximum de 25 personnes peuvent être présentes.

Photo : Radio-Canada / Laurie Dufresne

Radio-Canada

Depuis le 31 décembre 2021, tous les lieux de culte du Québec sont fermés en raison d'un resserrement des mesures sanitaires. Les célébrations religieuses, dans ce contexte, seront présentées virtuellement dans la région de Rimouski-Neigette.

Ainsi, les messes publiques du Nouvel An sont annulées dans leur forme traditionnelle.

À Rimouski, les responsables religieux ont choisi de se tourner vers les plateformes numériques pour atteindre les fidèles.

Les célébrations seront donc présentées en direct sur la page Facebook des paroisses de Rimouski-Neigette.

Sur la Côte-Nord, des messes sont déjà diffusées en temps réel sur le web depuis quelques années. Avec l'application mobile d'Église Côte-Nord, un accompagnement spirituel personnalisé est même offert à toute heure du jour.

Même si la célébration de messes n'est pas permise pour le moment dans la province, Québec prévoit tout de même une exception pour la tenue des cérémonies funéraires. Un maximum de 25 personnes peuvent être présentes.

L'archevêque de Rimouski sur le web en 2022

Le samedi 1er janvier à 10 h, une première messe a été diffusée en direct de l’église Saint-Pie X. Elle a été célébrée par l'archevêque de Rimouski, Mgr Denis Grondin.

Le dimanche 2 janvier, à la même heure, c'est le vicaire général, Guy Lagacé, qui célébrera la messe virtuelle. L'enregistrement de la messe sera par la suite disponible sur le site Internet YouTube.

Le 24 décembre dernier, Mgr Denis Grondin célébrait sa toute première messe de minuit à la cathédrale de Rimouski, après sept ans de fermeture pour des raisons de sécurité.

Quelques jours plus tard, Québec resserrait les mesures en matière de rassemblement dans les lieux de culte.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !