•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alberta réduit à cinq jours l’isolement pour les personnes vaccinées

Un homme porte un costume. Il se tient derrière un lutrin avec un micro. À l'arrière-plan, on voit une illustration avec une montagne et un lac.

Jason Copping, ministre de la Santé de l'Alberta (archives).

Photo : Radio-Canada / Jocelyn Boissonneault

Radio-Canada

Le gouvernement de l’Alberta réduit à cinq jours la période d’isolement pour les personnes vaccinées atteintes de la COVID-19. Cette mesure vise à réduire les perturbations sur les lieux de travail dans la province, selon le ministre de la Santé, Jason Copping.

Accompagné de la médecin hygiéniste en chef de la province, Deena Hinshaw, le ministre a fourni une mise à jour à propos des efforts déployés par l’Alberta pour limiter la propagation du variant Omicron.

Jeudi, l’Alberta a enregistré un nombre record de nouvelles infections, soit 4000. Le taux de positivité aux tests est d’environ 30 %, un sommet depuis le début de la pandémie.

Nous adoptons une approche équilibrée pour protéger les Albertains et pour éviter que le système de santé soit submergé, soutient le ministre Copping.

Ainsi, la province réduit la période d’isolement pour les personnes vaccinées atteintes de la COVID-19 de dix jours à cinq jours tant que les symptômes n'auront pas complètement disparu, explique-t-il.

Les cinq jours suivant la période d’isolement, la personne atteinte du virus devra porter un masque lorsqu’elle quittera la maison.

Jason Copping indique que cette approche est cohérente avec celle de l’Ontario et avec les recommandations des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), aux États-Unis.

Les personnes vaccinées qui auront encore des symptômes après cinq jours doivent continuer de s’isoler jusqu’à ce que ceux-ci aient disparu. La période d’isolement reste de 10 jours pour les personnes qui ne sont pas vaccinées.

Selon la Dre Hinshaw, des données récentes montrent que les personnes vaccinées sont contagieuses pendant une période plus courte.

Le ministre de la Santé affirme que ces mesures vont empêcher des perturbations dans le secteur de la main-d’œuvre en Alberta.

Les nouvelles règles concernant l’isolement entreront en vigueur le lundi 3 janvier.

Des exceptions à l’isolement

M. Copping ajoute que dans des circonstances exceptionnelles, certains travailleurs ne devront pas s’isoler.

Nous ferons exception pour les lieux du travail où une interruption de 24 heures pourrait nuire au public et où il n’y a pas d’autre manière de continuer à offrir ce service, sauf ramener des travailleurs avant la fin de leur période d’isolement, dit-il.

Des mesures sanitaires supplémentaires seront requises dans ces situations. Par exemple, les travailleurs ne pourront pas enlever leur masque lorsqu’ils se trouveront dans une pièce avec une autre personne.

Les centres de traitement des eaux et les centres de soins de santé sont des exemples d’endroits où les employeurs pourraient avoir recours à cette exception, selon la Dre Deena Hinshaw.

Elle devait livrer une mise à jour lors d’une conférence de presse jeudi, mais celle-ci a été remise à vendredi pour qu’elle puisse assister à une réunion du comité du cabinet sur la COVID-19.

La médecin hygiéniste estime que la province répertorie moins d’une infection sur six dans ses données et affirme que le virus se propage à une vitesse sans précédent.

Peu importe où vous allez ou ce que vous faites, vous devriez vous dire qu’au moins une personne présente est vraisemblablement contagieuse, même si elle n’a pas de symptômes, fait-elle valoir.

En date de jeudi, 371 Albertains atteints de la COVID-19 étaient hospitalisés, dont 48 aux soins intensifs.

Jeudi soir, la ministre de l’Éducation, Adriana LaGrange, a annoncé que la pause du temps des Fêtes sera prolongée jusqu’au 10 janvier. Des examens qui devaient avoir lieu en janvier ont été annulés.

Les classes reprendront le 10 janvier, mais la ministre n’a pas indiqué si les élèves retourneront dans les écoles ou si l’enseignement se fera à distance. Des détails seront fournis la semaine prochaine, selon Mme LaGrange.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !