•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Surdoses d’opioïdes : 38 morts au Nouveau-Brunswick en 2020

Chargement de l’image

Le Nouveau-Brunswick déplore la mort de 38 personnes en 2020 en raison de surdoses d’opioïdes.

Photo : AFP/Getty Images/Eric Baradat

Radio-Canada

Trente-huit personnes sont mortes de surdoses apparentes d'opioïdes au Nouveau-Brunswick en 2020, selon les plus récentes données du gouvernement fédéral.

C’est le nombre le plus élevé de décès du genre en un an dans la province depuis au moins 2005.

La médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, Jennifer Russell, coprésidente d’un comité consultatif national sur les surdoses d’opioïdes, s’en inquiète.

Est-ce que ça va continuer d’empirer?, s'interroge la Dre Russell en ajoutant que c’est possible dans le contexte de la pandémie.

Le personnel de l’organisme Ensemble Grand Moncton espère que son nouveau centre de prévention des surdoses fera une différence. L’établissement offre aux consommateurs d’opioïdes un endroit où ils peuvent en consommer avec une supervision et de l'aide en cas de besoin.

Lors de ses 18 premiers jours d’activité, le centre a accueilli environ 50 consommateurs qui s’y sont présentés 200 fois en tout.

La coordonnatrice, Joanne Marshall-Forgie, souligne qu’il y aurait eu autrement 200 consommations d’opioïdes sans qu’il y ait nécessairement quelqu’un pour aider ces personnes en cas de besoin en leur administrant le médicament naloxone ou en appelant le 911.

Mme Marshall-Forgie ajoute que des surdoses se produisent la nuit à l’extérieur tandis que le centre est fermé. Elle espère qu’il sera possible un jour de le garder ouvert 24 heures sur 24.

D’après un reportage de Karissa Donkin, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !