•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Procès Maxwell : l’ancienne compagne de Jeffrey Epstein coupable de trafic sexuel

Ghislaine Maxwell avec son avocate.

Ghislaine Maxwell dans le cadre de son procès, à New York

Photo : Reuters / Jane Rosenberg

Radio-Canada

Ghislaine Maxwell, l'ancienne assistante et compagne du financier Jeffrey Epstein, a été reconnue coupable de cinq des six chefs d’accusation retenus contre elle par un jury fédéral de Manhattan.

Elle a notamment été reconnue coupable de trafic sexuel, mais a été acquittée d’avoir incité une mineure à traverser les frontières de l’État pour se livrer à un acte sexuel illégal.

Les jurés ont délibéré pendant cinq jours avant de déclarer Mme Maxwell coupable. Lors de la lecture du verdict, celle-ci n’a pas semblé avoir de réaction, mais elle a jeté un coup d'œil à ses frères et sœurs lorsqu'elle a été conduite hors de la salle d'audience.

Le procès au tribunal fédéral de Manhattan a commencé le 29 novembre et les débats ont pris fin il y a une semaine. Depuis, les jurés n'arrivaient pas à parvenir à un verdict.

Mme Maxwell, qui a eu 60 ans le jour de Noël, a passé les fêtes de fin d'année dans une prison de New York où elle est incarcérée depuis l'été 2020.

Elle était poursuivie entre autres pour avoir fourni à M. Epstein, entre les années 1994 et 2004, des filles mineures exploitées sexuellement.

Ghislaine Maxwell risque maintenant des dizaines d’années de prison.

La décision du jury repose sur le rejet de la défense de Ghislaine Maxwell. Celle-ci décrivait comme fragiles les accusations portées contre elle.

Le dossier de la poursuite contre Mme Maxwell reflétait, toujours selon la défense, l’animosité que les procureurs fédéraux de Manhattan avaient envers Jeffrey Epstein davantage que les agissements de Mme Maxwell eux-mêmes. La défense affirmait aussi que les femmes qui accusaient Mme Maxwell étaient motivées par l’argent.

Le jury a rejeté ces prétentions et déclaré Mme Maxwell coupable des crimes qui lui étaient reprochés.

Au cours de ce procès d’un mois, des récits sordides d'exploitation sexuelle de filles mineures ont été révélés. Les faits reprochés à Mme Maxwell se seraient déroulés entre 1994 et 2004 dans les résidences de Jeffrey Epstein en Floride, à New York et au Nouveau-Mexique.

Avec des informations de l'Associated Press, du New York Times et de l'AFP

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.