•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le propriétaire de Louis Luncheonette et de la Taverne Alexandre prend sa retraite

Chargement de l’image

Après plus de 50 ans au travail, le propriétaire de Louis Luncheonette, Pierre Ellyson, a annoncé sa retraite.

Photo : Radio-Canada / Titouan Bussiere

Radio-Canada

Les restaurants Louis Luncheonette et la Taverne Alexandre, deux institutions sherbrookoises, ont été vendus à Peter et Matthew Cassar, les cofondateurs de l’entreprise Sherweb. À l'âge de 69 ans, Pierre Ellyson, le propriétaire des deux enseignes, prend officiellement sa retraite.

Il me reste trois jours de travail, et ensuite de ça, c’est fini. [...] J’ai dit à un de mes petits-fils de six ans que grand-papa avait vendu ses restaurants. Il m’a regardé, est devenu triste, est parti, est revenu deux minutes plus tard et m’a dit "grand-papa, je suis triste que tu aies vendu tes restaurants, mais on va être capables d’aller à la pêche à tous les jours!” Voilà pourquoi j’ai décidé de vendre, pour passer plus de temps avec ma famille, souligne M. Ellyson.

Le père de Pierre Ellyson, Yvon Ellyson, a acheté la cantine Louis Luncheonette en 1969. Après avoir travaillé pour l’entreprise familiale à temps partiel et terminé ses études, Pierre a pris la tête de l’établissement en 1976.

L’entreprise compte aujourd’hui trois succursales à Sherbrooke.

Chargement de l’image

Louis Luncheonette est une institution à Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada / Titouan Bussiere

Dans les années 1980, Yvon et Pierre Ellyson ont également ouvert la Taverne Alexandre au coin des rues Alexandre et Galt.

J’ai dit "une taverne, ça serait l’fun, car de la bière et du smoked meat, ça fait un très bon mariage" [...]. Ça a été mon bébé, ça a grandi, raconte Pierre Ellyson.

Chargement de l’image

La Taverne Alexandre a été ouverte dans les années 1980.

Photo : Radio-Canada / Titouan Bussiere

Dans une entrevue diffusée en octobre avec Réjean Blais (Nouvelle fenêtre) à Ça commence avec vous, M. Ellyson avait dit réfléchir à la vente éventuelle de ses entreprises à quelqu’un avec des intentions nobles, puisqu'il n'avait pas de relève.

J’ai été chanceux dans la vie, j’ai eu une très bonne épouse, mes filles pareilles. Elles ont toutes étudié, elles ont toutes gradué de l’Université, elles sont allées dans leur domaine, sont très heureuses, et il n’y en a pas une qui a exprimé le désir de prendre ma place, indique-t-il.

L'entrepreneur a cependant eu l'embarras du choix quant à l'acheteur de ses restaurants. Depuis quatre, cinq ans, c’est arrivé peut-être une demi-douzaine de fois que j’avais des groupes qui me demandaient si j’étais à vendre ou quand je pensais prendre ma retraite, assez pour que je demande à mon épouse si j’avais l’air malade! [rires]

Il souligne que ses employés restaient sa principale préoccupation avant de prendre sa retraite.

« J’en ai plusieurs qui travaillaient avec moi depuis des années. Des employés que ça fait 25, 30, 35, 40 ans, et qui ont des familles et qui se fient sur moi. Je ne voulais pas les mettre dans les mains de quelqu’un qui n’aurait pas été gentil.  »

— Une citation de  Pierre Ellyson, propriétaire de Louis Luncheonette et de la Taverne Alexandre

M. Ellyson ajoute que les frères Cassar sont des gens honorables. Je m’en vais, et je peux bien dormir, sachant que le devoir est accompli. [...] Dans ma vie, je suis un homme de principes, et ce que j’avais à faire est fait. 

Chargement de l’image

La Taverne Alexandre est située aux coins des rues Alexandre et Galt.

Photo : Radio-Canada / Titouan Bussiere

Tout reste pareil

Le chef de Sherbrooke Christian Fréchette sera le nouveau directeur général de Louis Luncheonette et de la Taverne Alexandre.

Il soutient que malgré la vente et le changement de direction, tout reste pareil chez les deux enseignes.

Pour les employés, tout reste pareil. Le but des nouveaux acquéreurs est de perpétuer la tradition des Louis Luncheonette et de la Taverne Alexandre à Sherbrooke, explique-t-il.

Chargement de l’image

Le chef de Sherbrooke Christian Fréchette est le nouveau directeur général des deux restaurants.

Photo : Radio-Canada / Titouan Bussiere

« Les gens ne verront pas la différence. Ce sont les mêmes poutines, les mêmes hot dogs, les mêmes hamburgers, avec le même sourire! »

— Une citation de  Christian Fréchette, directeur général de Louis Luncheonette et de la Taverne Alexandre

On souhaite une bonne retraite à M. Ellyson, et merci d’avoir fait de Louis Luncheonnette une institution à Sherbrooke. On va continuer la tradition pour lui, s'exclame-t-il.

Avec les informations de Titouan Bussiere

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !