•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’interdiction des sacs de plastique entre en vigueur à Vancouver

Des sacs de plastique à une caisse d'épicerie.

La loi sur l’interdiction des sacs de plastique a été reportée plusieurs fois en raison de la pandémie.

Photo : Radio-Canada

L'interdiction des sacs de plastique à usage unique commence le 1er janvier dans les commerces de Vancouver.

Le règlement adopté par la Ville de Vancouver s’inscrit dans un effort national et international pour éliminer les déchets de plastique. La métropole britanno-colombienne rejoint ainsi plus de 70 municipalités canadiennes, dont neuf autres municipalités de la province, qui ont déjà adopté une réglementation similaire.

Les commerçants devront désormais facturer un minimum de 15 ¢ par sac de papier et 1 $ par sac réutilisable. En 2023, le coût des sacs de papier passera à 25 ¢, et celui des sacs réutilisables, à 2 $.

Un portrait de Yaqoob Kheder.

Yaqoob Kheder est le propriétaire du restaurant Al-Hadbah Donair, sur la rue Robson, à Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Justine Beaulieu-Poudrier

Dans un contexte économique déjà difficile pour les petites entreprises, ces coûts supplémentaires inquiètent certains commerçants, comme Yaqoob Kheder, un restaurateur de la rue Robson, à Vancouver.

Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, car le client devra payer plus. On risque d’avoir des problèmes à cause de ça, explique-t-il.

Manzar Atakhanov, propriétaire d'une boucherie de Vancouver, dit reconnaître la nécessité de ces règles, mais il est d’avis que les clients ne sont pas prêts à payer davantage en ce moment. Il craint que cette hausse de coûts ait des effets négatifs sur les petites entreprises comme la sienne.

Un portrait de Manzar Atakhanov.

Manzar Atakhanov est propriétaire de la boucherie Robson Gourmet Butcher, à Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Justine Beaulieu-Poudrier

Le moment est mal choisi, selon lui. Nous sommes encore en pandémie [...]. Nous avons déjà du mal à concurrencer les grandes entreprises, note-t-il. Malgré tout, il reconnaît les bienfaits à long terme de cette mesure pour l’environnement et il espère que les clients sauront s'y adapter.

Les sacs de plastique sont parmi les déchets les plus communément retrouvés sur le littoral, selon le programme de conservation du Grand Nettoyage des rivages canadiens. En 2018, environ 89 millions de sacs de plastique et quatre millions de sacs de papier ont été jetés aux ordures à Vancouver.

Cette année-là, 95 % des résidents de Metro Vancouver possédaient déjà au moins un sac réutilisable.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !