•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une vigile virtuelle pour le jeune Lee-Marion Cain

Mémorial avec une inscription en anglais avec les mots nous t'aimons, Mar.

Un mémorial à l'extérieur de l'école primaire Nelson Whynder, que fréquentait Lee-Marion Cain, huit ans, un élève de troisième année.

Photo : CBC/Craig Paisley

Radio-Canada

Une vigile a eu lieu jeudi soir pour commémorer la vie d’un garçon tué lors d'une fusillade à Halifax.

Une vigile virtuelle s’est tenue jeudi soir pour commémorer la vie de Lee-Marion Cain, huit ans, tué lors d'une fusillade à Halifax. Connu de ses amis et de sa famille sous le nom de Mar Mar, le jeune garçon est décédé à l'hôpital mardi après avoir été atteint d’une balle, dans un véhicule où il prenait place, sur Windmill Road.

Au cours de la veillée, Matthew Thomas, le pasteur de l'église baptiste d'East Preston, a exhorté les gens à résister au désir de recourir à la violence en représailles, et à laisser la police traduire les responsables en justice.

Le pasteur a prié pour que la mort de l'enfant soit un catalyseur pour les jeunes.

Un signal d'alarme pour notre communauté que nous devons faire mieux, a-t-il déclaré.

Nous devons avoir plus d'attention, de considération et de compassion les uns pour les autres. Nous devons éloigner notre communauté des portes de l'enfer, un mal qui essaie de prévaloir contre elle, a-t-il ajouté.

Le travailleur social Robert Wright a invité les gens à faire appel à du counseling si elles en sentaient le besoin. Des tragédies comme la mort d'un enfant peuvent montrer aux gens des choses dans leur vie qu'ils doivent changer, et ils ne devraient pas avoir peur de demander de l'aide, a-t-il dit.

Le jeune Lee-Marion Cain à la plage.

Le jeune Lee-Marion Cain à la plage.

Photo : Gracieuseté de Miranda Cain

Miranda Cain, la cousine de Lee-Marion, a aussi participé à la veillée virtuelle. Notre communauté est une communauté très confessionnelle et nous croyons très fermement en la prière. MIranda Cain a dit que cette tragédie a touché beaucoup de gens: Je peux voir que cela nous a tous touchés, en tant que Nouvelle-Écosse dans son ensemble, en tant que pays dans son ensemble.

Un mémorial a été érigé à l'extérieur de l'école primaire Nelson Whynder, l'école de Lee-Marion. L'école sera ouverte vendredi pour aider à soutenir les familles.

Miranda Cain espère construire un mémorial permanent à North Preston, la communauté où Lee-Marion a vécu, en mémoire du jeune garçon et pour rappeler la nécessité de lutter contre la violence armée. Elle aimerait davantage de mesures soient prises pour éloigner les jeunes de la violence : Cette communauté, nous sommes en crise, nous sommes définitivement en crise ici.

La mort de Lee-Marion est le troisième homicide à Dartmouth au cours des six dernières semaines.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !