•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bousculée par Omicron, l’équipe du Bye bye met la touche finale à l’émission

Deux femmes et deux hommes, un verre à la main, sourient dans un décor des Fêtes.

Sarah-Jeanne Labrosse, Mehdi Bousaidan, Guylaine Tremblay et François Bellefeuille sont de retour pour le « Bye bye 2021 ».

Radio-Canada

Alors que la COVID-19 a une fois de plus forcé la fermeture des milieux culturels, l’équipe du Bye bye 2021 se compte chanceuse d’avoir pu terminer à temps les tournages de son traditionnel rendez-vous télévisé de fin d’année. La vague Omicron est toutefois venue compliquer la postproduction de l’émission et a forcé ses créateurs et créatrices à s’adapter.

On a pu terminer les tournages le mardi 14 décembre. Par contre, il a fallu repenser complètement toute la postproduction, a expliqué Guillaume Lespérance, producteur du Bye bye 2021, joint par téléphone mercredi.

Normalement, on se promène d’une salle à l’autre; on fait des rencontres avec les monteurs; [le réalisateur] Simon-Olivier Fecteau et moi, on visionne ensemble. Là, tout le monde est séparé, personne ne peut se voir. On fait tout à distance.

Guillaume Lespérance et Simon Olivier Fecteau, côte à côte, chacun devant un micro et portant des écouteurs.

Guillaume Lespérance (à la production) et Simon-Olivier Fecteau (à la réalisation) font à nouveau équipe pour la sixième année consécutive.

Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Au cours de la prochaine semaine, un branle-bas de combat aura lieu au sein de l’équipe pour peaufiner les derniers détails de l’émission, qui sera diffusée le 31 décembre à 23 h sur les ondes d’ICI Télé.

C’est plate, parce que rendu à ce temps-ci de l’année, c’est un peu notre récompense de se retrouver. On est plus détendus, parce que les tournages sont finis. Mais en même temps, on ne peut pas vraiment se plaindre, parce qu’on est chanceux de pouvoir travailler, a résumé Guillaume Lespérance.

Le variant Omicron plane sur les célébrations

L’équipe du Bye bye se garde toujours un petit jeu entre la fin du tournage et la diffusion de l’émission pour ajuster le programme en fonction de l’actualité, ce qui pourrait s’avérer plus difficile cette année.

Notre job, c’est de s’assurer qu’on est toujours à jour au moment de la diffusion. Dans le contexte actuel, ce serait très difficile de reprendre les tournages, a expliqué Guillaume Lespérance, qui refuse de dévoiler des détails sur le contenu de l’émission afin de ménager la surprise. Impossible, donc, de savoir si un sketch sera expressément consacré au variant Omicron.

Il y a certaines choses qu’on avait vu venir, on était prêts à certaines éventualités, donc, pour l’instant, je peux dire que le Bye bye va être au goût du jour, même s’il n’a pas été pensé pour un contexte social aussi catastrophique.

Une tonne d’invités et d'invitées surprises

Mis à part Claude Legault, le reste de la distribution du Bye bye 2020 est de retour avec Sarah-Jeanne Labrosse, François Bellefeuille, Guylaine Tremblay et Mehdi Bousaidan. Guillaume Lespérance (à la production) et Simon-Olivier Fecteau (à la réalisation) font à nouveau équipe pour la sixième année consécutive.

Ça va ressembler un peu à ce qu’on avait fait pour le 50e anniversaire. Il va y avoir beaucoup d’invités surprises qui, on l’espère, vont faire plaisir au public, a conclu M. Lespérance.

Rappelons que le Bye bye 2020 a été vu par plus de 4,6 millions de personnes, ce qui lui a valu le titre d'émission la plus regardée de l’histoire de la télévision québécoise.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !