•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux nouvelles ruptures de services en obstétrique dans le Bas-Saint-Laurent

Chargement de l’image

Plusieurs hôpitaux du Bas-Saint-Laurent sont régulièrement touchés par des ruptures de services en obstétrique (archives).

Photo : getty images/istockphoto / gorodenkoff

Chargement de l’image

Les services d'obstétrique aux hôpitaux d'Amqui et de Témiscouata-sur-le-Lac seront fermés au cours des prochains jours.

Ces interruptions de services seront en vigueur du 24 décembre à minuit jusqu'au 27 décembre inclusivement dans le Témiscouata et jusqu'au 26 décembre à 16 heures à Amqui.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent indique qu'un enjeu de personnel en inhalothérapie provoque cette situation dans le cas de l'hôpital d'Amqui.

De telles ruptures en obstétrique sont monnaie courante dans la région. C’est la quatrième qui survient en moins de deux mois dans le Témiscouata.

Après l’hôpital de Matane et celui de La Pocatière, l’hôpital de Témiscouata-sur-le-Lac est le plus touché par les ruptures de services en obstétrique dans le Bas-Saint-Laurent, suivi de celui d'Amqui.

La dernière ne remonte qu’à quelques jours. Du 11 au 18 décembre, les femmes enceintes du Témiscouata avaient dû se rendre à Rivière-du-Loup pour accoucher.

Comme à l'habitude, le CISSS a prévu un corridor de services pour les populations touchées.

Ainsi, les futures mères ont à nouveau en tout temps accès à un transfert vers Rivière-du-Loup ou Rimouski au cours de cette période.

Le CISSS précise d'ailleurs que 38 lits d'hôpital seront fermés durant la période des Fêtes, dont 25 à Rimouski. L'an dernier, il y en avait eu 23.

Des enjeux de main-d'œuvre sont à l’origine de cette diminution de la capacité d'accueil des hôpitaux du CISSS.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !