•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La STM annonce un budget de 1,57 G$ pour relancer le transport collectif

Une demi-douzaine de passagers dans un métro AZUR

Le métro de Montréal s'est pratiquement vidé de ses passagers en 2020.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

La Société de transport de Montréal (STM) a annoncé mercredi son budget pour l’année 2022, qui s’élève à 1,56 milliard de dollars.

La STM prévoit une diminution de 3,5 % de son offre de service pour le réseau d’autobus et de 5 % pour le métro afin de réduire de 20 millions de dollars ses dépenses annuelles.

Le nouveau président de la STM, Éric Alan Caldwell, explique qu’il s’agit de la même offre que l’année 2021, où des ajustements avaient été effectués en raison de la baisse d’achalandage dans le contexte de la pandémie.

Au sujet d’une nouvelle hausse des tarifs des titres de transport pour compenser le manque à gagner de la STM, M. Caldwell a affirmé à l’émission Le 15-18, sur les ondes d’ICI PREMIÈRE, qu’il y a un consensus pour tous les acteurs de la région métropolitaine que l’indexation ne doit pas dépasser l’inflation. Donc, ce n’est pas vraiment une option.

Selon M. Caldwell, il y a eu à la STM en 2021 une gestion rigoureuse qui a permis de dégager un surplus de 49 millions de dollars. Mais on constate qu’on a besoin d’un financement additionnel.

On continue une offre de service telle qu’on l’a eu en 2021. On continue d’identifier de nouvelles sources de revenus, on continue le travail de rigueur et on ne baisse pas le service, a-t-il souligné.

Selon la STM, l’achalandage se situe à environ 60 % du niveau d'avant la pandémie, alors qu’il était à 26 % en début d’année.

Par ailleurs, la STM prévoit la fin de l’arrivée des 300 autobus en 2022 et une accélération de la stratégie d’électrification du réseau bus.

L'organisation souligne également la poursuite des travaux d’accessibilité universelle dans le réseau du métro [11 chantiers en cours].

Le budget 2022 comporte une hausse de 46,6 M$ des autres dépenses d’exploitation, soit une augmentation qui se limite à 3,0 % par rapport au budget 2021.

Cette hausse, explique la STM, est attribuable à l’indexation des salaires et des coûts de rémunération, l’augmentation de la charge comptable des régimes de retraite pour se conformer aux directives gouvernementales et l’accroissement des coûts en technologie de l’information.

Au chapitre des ressources humaines, les effectifs de la STM s’élèvent à 10 678 employés, dont 23 ,3 % de femmes.

La STM indique en outre que 36 % de ses employés proviennent des minorités visibles, ethniques et autochtones.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !