•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le PCU a organisé une fête de Noël après avoir recommandé de réduire les contacts

Jason Kenney n'était pas présent à ce rassemblement, selon son attaché de presse.

Chargement de l’image

Le rassemblement a eu lieu dans ce restaurant situé au centre-ville d'Edmonton.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Brown

Radio-Canada

Mardi, quelques heures après le discours de Jason Kenney lors duquel il a exhorté les Albertains à réduire leurs contacts, plusieurs de ses proches collaborateurs du Parti conservateur uni (PCU) se sont rassemblés dans un restaurant du centre-ville d'Edmonton à l'occasion d'une fête de Noël.

Vers 19 h, Radio-Canada a observé au moins une cinquantaine de personnes debout dans la salle à manger du Parlour Italian Kitchen & Bar.

Ni Jason Kenney ni le ministre de la Santé, Jason Copping, n'auraient participé à cette fête, selon l’attaché de presse du premier ministre albertain, Harrison Fleming.

Selon le directeur des communications du PCU, Dave Prisco, aucune mesure sanitaire n'a été enfreinte à l'occasion de ce rassemblement. Dans une déclaration écrite envoyée à Radio-Canada, il précise que le parti a annulé une deuxième fête de bureau prévue à Calgary mercredi, conformément aux conseils du premier ministre.

En plus d'annoncer de nouvelles règles pour les grands rassemblements mardi après-midi, Jason Kenney a encore lancé un appel à l'aide aux Albertains. Il leur a notamment demandé de réduire de 50 % leurs interactions sociales durant les Fêtes sans pour autant étoffer cette directive.

Chargement de l’image

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) de l'Alberta a fourni quelques photos prises mardi soir lors du rassemblement du Parti conservateur uni à Edmonton.

Photo : Nouveau Parti démocratique de l'Alberta/Matt Dykstra

Prêcher par l’exemple

La nouvelle de cette fête a fait froncer les sourcils de nombreux membres de la communauté médicale, dont Noel Gibney, professeur émérite de médecine des soins intensifs à l'Université de l'Alberta.

« C'est vraiment difficile de suivre les directives d'un gouvernement qui dit, en gros, ''faites ce que je dis et pas ce que je fais''. »

— Une citation de  Noel Gibney, professeur émérite de médecine

À son avis, les comportements n’évolueront pas tant que le gouvernement ne prêchera pas par l’exemple.

Plusieurs députés néo-démocrates n'ont pas perdu de temps pour montrer le PCU du doigt. Sur Twitter, le député de Calgary-Buffalo, Joe Ceci, a accusé les ministres qui ont participé au rassemblement de s'être, encore une fois, soustraits aux règles.

Le député d'Edmonton-City Centre, David Shepherd, a fait écho à ce commentaire en écrivant que le gouvernement s'arroge un privilège alors que les professionnels de la santé se préparent à affronter une autre vague [de COVID-19].

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !