•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Poète-médecin-accoucheuse : l’histoire inspirante d’une Sherbrookoise

Mélanie Béliveau avec son chien

Mélanie Béliveau publiera son premier recueil de poésie au cours de la prochaine année.

Photo : Collaboration spéciale

Anik Moulin

« Après mon congé de maternité, j'ai eu un cancer du sein et, depuis cet épisode-là, je suis définitivement une poète qui fait de la médecine », affirme avec conviction la Sherbrookoise Mélanie Béliveau, en se décrivant aujourd'hui. La maman de quatre enfants publie son tout premier recueil de poésie Dans le ventre du vent aux éditions les Écrits des Forges.

Lancer un premier ouvrage représente pour elle un réel objectif de vie. La bucket list, c'était une des premières choses qu'il y avait dessus! Ça traînait depuis l'âge de 14 ans. Je le disais à tout le monde : "Un jour, je vais publier!" C'est un accomplissement, c'est sûr!, raconte-t-elle.

Ce besoin d'écrire remonte à sa tendre enfance. Dans son livre se retrouve d'ailleurs un poème rédigé alors qu'elle est adolescente, justement.

Ta main glisse

Comme une musique nordique

Ce voile dans mes yeux

Vers le bas de mon dos

Et ta bouche

Lèvres toutes en écriture

Me triture me tatoue

J'en ai presque des bleus

Toujours un calepin à la main

-Poème de Mélanie Béliveau

La médecin de famille accoucheuse et poète accoucheuse, comme elle se dit, décrit le milieu médical comme un terreau riche où les confidences, souvent très intimes, sont nombreuses. J'emmagasine tout ça et j'ai besoin de faire quelque chose avec ça. C'est une matière première avec laquelle on peut créer plein de beauté. Ça me prend un exutoire parce que c'est très intense, autant dans le positif que dans le négatif, en obstétrique, mentionne Mélanie Béliveau, qui trimballe donc toujours avec elle un calepin. Dès qu'une idée surgit, elle la note.

« C'est naturel comme manger, boire, dormir, marcher. Ça fait partie de moi.  »

— Une citation de  Mélanie Béliveau, poète et médecin
Le livre «Dans le ventre du vent» de Mélanie Béliveau

Mélanie Béliveau est poète... et médecin!

Photo : Radio-Canada / Anik Moulin

Médecin métamorphosée

Mélanie Béliveau a surmonté un cancer du sein et elle reprend le boulot, après quelques années d'absence. Sur le bout des lèvres, en pesant ses mots, elle remercie le cancer. Ça m'a apporté beaucoup de choses plates, mais ça m'a apporté beaucoup de choses incroyablement belles. Des connexions avec de belles humaines. [...] J'ai hâte de voir quel genre de médecin je vais être. Pas plus tard que cet après-midi, je vois ma première patiente en presque quatre ans. C'est sûr que je suis changée, je ne suis plus tout à fait la même personne, plus tout à fait le même médecin.

La poésie dans les gênes

Un de ses enfants, âgé de six ans, est déjà poétique sans le savoir. Dans le recueil, Mélanie Béliveau reprend même quelques jolies phrases de son garçon. Je trouvais ça tellement beau que je lui ai demandé la permission de lui voler ses mots! "Je suis fariste, fâchée et triste", c'est mon fils Henri qui m'a sorti ça!

« Lui, il se trouve ben ben hot, parce qu'il est persuadé qu'il est célèbre en ce moment, parce que ses mots sont dans un livre qui est en librairie!  »

— Une citation de  Mélanie Béliveau, poète et médecin

Le lancement officiel de son bouquin aura lieu quelque part en 2022.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !