•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Em de Kim Thuy a été le roman le plus emprunté à la Grande Bibliothèque en 2021

Une femme portant un masque feuillette un livre.

La Grande Bibliothèque a publié des palmarès des documents les plus empruntés en 2021.

Photo : getty images/istockphoto / Yai Patpong

Radio-Canada

Neuf ouvrages québécois font partie de la liste des 20 romans les plus populaires en 2021 à la Grande Bibliothèque dont Em, de Kim Thuy et Kukum, de Michel Jean, en première et seconde position, respectivement.

La Grande Bibliothèque de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a dévoilé cette semaine plusieurs listes répertoriant les documents les plus empruntés de son catalogue au courant de la dernière année.

Parmi les romans québécois qui font bonne figure, on retrouve également Faire les sucres, de Fanny Britt, La mariée de corail, de Roxanne Bouchard et La trajectoire des confettis, de Marie-Ève Thuot.

Dans les bandes dessinées, l’incontournable Michel Rabagliati est au sommet des documents les plus empruntés avec Paul dans le Nord, une chronique de l’adolescence de l’auteur parue aux éditions La Pastèque en 2015.

Du côté de la bande dessinée jeunesse, les lecteurs et lectrices de la Grande Bibliothèque n’en ont que pour les indémodables Astérix et Tintin, qui occupent les 27 premières places du palmarès. En tête, La fille de Vercingétorix, Astérix et la Transitalique et Le trésor de Rackham le Rouge, un album de Tintin.

Le récit d’Édith Blais, une Québécoise qui a été retenue en otage par des djihadistes au Sahel durant 450 jours, a fasciné en 2021. Il s’agit de l’ouvrage le plus lu de la catégorie documentaires, essais et biographies, après le Guide de la route et Conduire un véhicule de promenade, deux publications du gouvernement du Québec très populaires, année après année, auprès des nouvelles et nouveaux arrivants qui veulent obtenir un permis de conduire.

  1. Guide de la route (Nouvelle fenêtre), du ministère des Transports du Québec
  2. Conduire un véhicule de promenade (Nouvelle fenêtre), du Gouvernement du Québec
  3. Le sablier – Otage au Sahara pendant 450 jours (Nouvelle fenêtre), d’Edith Blais
  4. Liberté 45 (Nouvelle fenêtre), de Pierre-Yves McSween
  5. L'empire du politiquement correct – Essai sur la respectabilité politico-médiatique (Nouvelle fenêtre), de Mathieu Bock-Côté
  6. La retraite à 40 ans – Comment déjouer le système pour atteindre la liberté financière (Nouvelle fenêtre), de Jean-Sébastien Pilotte
  7. Loounie cuisine – Astuces et recettes 100 % végétales (Nouvelle fenêtre), de Caroline Huard
  8. Chez Lesley – Mes secrets pour tout réussir en cuisine (Nouvelle fenêtre), de Lesley Chesterman
  9. Je suis un chercheur d'or – Les mécanismes de la communication et des relations humaines (Nouvelle fenêtre), de Guillaume Dulude
  10. Maquillée (Nouvelle fenêtre), de Daphné B.
  11. Le consentement (Nouvelle fenêtre), de Vanessa Springora
  12. Un café avec Marie (Nouvelle fenêtre), de Serge Bouchard
  13. La voyageuse de nuit (Nouvelle fenêtre), de Laure Adler
  14. Le Routard – Québec et Ontario (Nouvelle fenêtre)
  15. Le boy’s club (Nouvelle fenêtre), de Martine Delvaux
  16. Olive + Gourmando – Le livre de recettes (Nouvelle fenêtre), de Dyan Solomon
  17. Mister Big ou La glorification des amours toxiques (Nouvelle fenêtre), d’India Desjardins
  18. A Promised Land (Nouvelle fenêtre), de Barack Obama
  19. Le Routard – Canada Ouest (Nouvelle fenêtre)
  20. L'allume-cigarette de la Chrysler noire (Nouvelle fenêtre), de Serge Bouchard 

Liberté 45, de Pierre-Yves McSween et L’empire du politiquement correct, de Mathieu Bock-Côté, occupent les places suivantes du palmarès dans cette catégorie.

La Grande Bibliothèque a publié sur son site web (Nouvelle fenêtre) d’autres palmarès pour les CD de musique, les films et les jeux vidéo les plus empruntés en 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !