•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hockey mineur : des matchs annulés, mais les entraînements se poursuivent

Les patins et les bâtons de jeunes joueurs de hockey sur une patinoire.

Les matchs sont suspendus, mais les joueurs pourront s'entraîner (archives).

Photo : Getty Images / joci03

Radio-Canada

La décision de Hockey Québec de suspendre les matchs de toutes ses ligues jusqu'au 9 janvier 2022 fait réagir dans l’Est-du-Québec, qui compte des milliers de joueurs.

Au Bas-Saint-Laurent, ce sont près de 2200 jeunes qui sont touchés par cette annonce.

Le président de Hockey Rivière-du-Loup, Bruno Pelletier, n'est pas surpris de ces mesures. Cependant, il reste optimiste vu le grand volume de joueurs qui évoluent à Rivière-du-Loup : il n'y a rien qui nous empêche, nous, Hockey Rivière-du-Loup, [...] de s'organiser des matchs entre nous, sans aller à l'extérieur, à Rimouski ou Matane, dit-il.

« Tant et aussi longtemps que les jeunes sont capables de mettre les pieds sur la glace, on va trouver une formule, c'est ça qui compte.  »

— Une citation de  Bruno Pelletier, président de Hockey Rivière-du-Loup.

Du côté d’Hockey Gaspésie-Les Îles, le directeur technique, Gabriel Vallée, affirme que les mesures récemment annoncées n'auront pas un grand impact, puisque les activités de hockey sont habituellement suspendues pendant les fêtes.

Il se dit cependant inquiet si les annulations de matchs devaient durer plus longtemps, puisque la saison des tournois débute aux environs du 13 janvier.

« J'espère du moins qu'on va être en mesure de maintenir des ligues régulières, des matchs, même si c'est à huis clos, même si c'est avec 25 spectateurs comme on a vu par le passé.  »

— Une citation de  Gabriel Vallée, directeur technique d'Hockey Gaspésie-Les Îles

De l'autre côté du fleuve, environ 1300 jeunes évoluent au sein de l'organisation Hockey Côte-Nord.

Son président, Jean-Pierre Bérubé, n'est pas surpris par les récentes annonces. Il se réjouit que les entraînements demeurent permis.

Le fait que nos jeunes puissent continuer à pratiquer, à être sur la glace, c'est ça la bonne nouvelle dans la situation un peu désolante qu'on vit présentement, mentionne-t-il.

« C’est sûr qu'on va réévaluer la situation début janvier, un peu comme tout le monde. »

— Une citation de  Jean-Pierre Bérubé, président d'Hockey Côte-Nord.

Des tournois menacés

Même si l'annonce ne va pas au-delà du 9 janvier, des tournois reçoivent déjà des annulations de participation de certaines équipes. C’est le cas notamment du Tournoi de hockey pee-wee de Québec.

Pour la première fois de son histoire, le tournoi de 2021 a été annulé en raison de la pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !