•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chris Jones de retour à la tête des Elks d’Edmonton

Chris Jones a déjà entraîné et dirigé l'équipe d'Edmonton en 2014 et en 2015.

Chargement de l’image

Chris Jones a remporté quatre fois la Coupe Grey durant sa carrière.

Photo : La Presse canadienne / JASON FRANSON

Radio-Canada

Les Elks d'Edmonton ont annoncé la nomination de Chris Jones comme directeur général et entraîneur-chef de l’équipe. Sa présence donnera un nouveau souffle à l'équipe, assure le conseil d'administration des Elks.

L'arrivée de Chris Jones à Edmonton est comme un déjà-vu, puisque l'homme de 54 ans a déjà été l'entraîneur-chef de l'équipe de football en 2014 et en 2015.

Après ses deux années passées dans la capitale albertaine, Chris Jones a fait son chemin vers la Saskatchewan où il a dirigé l'équipe des Roughriders.

Jusqu'ici, Chris Jones s'est démarqué dans sa carrière. Il a remporté quatre fois la Coupe Grey, dont à Edmonton en 2015.

Après une campagne désastreuse en novembre, les Elks ont fait le grand ménage en montrant la sortie à l'ancien chef de la direction, Chris Presson, à l'ancien entraîneur-chef Jaime Elizondo, et à l'ancien directeur général, Brock Sunderland.

L'année 2021 s'est terriblement déroulée pour les Elks, qui ont terminé au dernier rang de la division ouest de la Ligue canadienne de football.

Tourner la page

Un mélange de soulagement et d'enthousiasme transparaissait à l'annonce officielle de l'équipe, mardi. Le nouvel entraîneur n'a pas caché son zèle pour le travail à venir.

« J'ai adoré être à Edmonton la dernière fois et je le suis encore cette fois-ci. C'est une bonne situation pour moi, pour l'équipe, et là, j'ai surtout hâte de commencer. »

— Une citation de  Chris Jones, entraîneur-chef des Elks

Chris Jones a signé un contrat de quatre ans avec les Elks. C'est un nouveau départ qui fera du bien à l'équipe et aux amateurs de football d'Edmonton, croit le président du conseil d’administration, Ian Murray.

C'est une première étape pour tourner la page sur tous les problèmes que nous avons eus. Nous allons pouvoir commencer à gagner des parties, dit-il.

Ian Murray décrit aussi Chris Jones comme un homme de communauté. Il est persuadé que cette qualité redonnera espoir aux amoureux de ce sport à Edmonton.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !