•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La construction d’un nouveau pont n’est pas un caprice, affirme le maire de Lamèque

Le pont Shippagan-Lamèque

Le pont Shippagan-Lamèque

Photo : Radio-Canada / René Landry

Le maire de Lamèque s'explique mal les propos du premier ministre Blaine Higgs, tenus, lundi, au téléjournal Acadie, au sujet du pont Lamèque-Shippagan.

Le premier ministre Higgs a présenté le renouvellement de ce pont comme s'il s'agissait d'un caprice de la population.

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick Blaine Higgs.

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick Blaine Higgs.

Photo : Radio-Canada

Il a le sentiment que les communautés veulent un nouveau pont simplement parce qu’elles en veulent un nouveau. Le maire de Lamèque, Jules Haché, tient à mettre les pendules à l'heure.

Jules Haché

Le maire de Lamèque, Jules Haché, en avril 2021.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

J'ai réalisé rapidement que le premier ministre ne comprend pas la situation telle qu'elle est, affirme-t-il. Ce n'est pas un caprice de la population de demander un renouvellement d'un pont.

Étude et changement de cap

Le maire Haché fait référence à une firme engagée par des gouvernements précédents qui avait demandé à des consultants d'évaluer le pont tous les deux ans pour ensuite faire un rapport de leurs constats.

En 2015, le rapport est sorti, rappelle-t-il. Il fallait faire des réparations majeures immédiatement parce que ça avait traîné et qu'il fallait débuter le processus d'un nouveau pont. Alors, le ministre des Transports de l'époque, c'était Bill Fraser. Il s'était présenté à Lamèque pour annoncer le processus d'un nouveau pont.

Le pont Lamèque-Shippagan n'est ouvert que sur une seule voie.

Le vieux pont Lamèque-Shippagan fait régulièrement l'objet de travaux de réparations.

Photo : Facebook/Roger Lanteigne

Puisque le processus en vue de remplacer le vieux pont était amorcé et qu'il s'est poursuivi durant le premier mandat du gouvernement Higgs, Jules Haché aimerait que le premier ministre explique ce qui a amené ce changement de cap.

Avec les informations d'Alix Villeneuve

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !