•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police recherche deux présumés voleurs de catalyseurs à Gatineau

Un montage photo de deux hommes habillés en noir qui déposent un objet dans un sac.

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) est à la recherche de deux suspects dans une affaire de vol de catalyseurs.

Photo : Gracieuseté : SPVG

Radio-Canada

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) est à la recherche de deux suspects dans une affaire de vol de catalyseurs.

Au cours de la nuit du 13 décembre dernier, deux suspects se sont présentés dans le stationnement d'un commerce du boulevard Maloney Est, dans le secteur Gatineau, et ont subtilisé le catalyseur d'un des véhicules qui se trouvaient sur place.

Des caméras de surveillance ont capté la scène et le SPVG demande l’aide du public afin d'identifier les suspects.

Un premier suspect est décrit comme étant un homme à la peau claire âgé de 25 à 35 ans et portant la barbe. Lorsqu'il a été filmé, l’homme de stature moyenne était vêtu d'un pantalon noir, d'un manteau d'hiver noir avec capuchon et de bottes noires.

La deuxième personne que tente d’identifier le SPVG est elle aussi âgée de 25 à 35 ans et a la peau claire. La nuit de l’événement, l’homme de carrure moyenne portait un manteau d'hiver noir avec une ligne horizontale grise dans le dos à la hauteur des omoplates, des bottes grises et noires, ainsi qu'une casquette noire. Il avait également avec lui un sac à dos de couleur noire.

Toute personne ayant des informations qui permettrait d'identifier ces individus est priée de contacter la ligne info du SPVG en composant le 819 243-4636, option 5.

Les catalyseurs sont des pièces automobiles très prisées par les voleurs.

Les catalyseurs sont des pièces automobiles très prisées par les voleurs.

Photo : Radio-Canada

Hausse notable de catalyseurs volés

Le nombre de vols de catalyseurs signalés à Gatineau est en hausse depuis quelques semaines, a constaté la police.

Cette pièce de voiture est la cible de malfaiteurs en raison des matériaux précieux qu’elle contient.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !