•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Les Archives de Radio-Canada : vos coups de cœur en 2021

Illustration festive avec titre: Vos coups de coeur 2021

Montage d'archives des vidéos les plus populaires sur la page Facebook Les Archives de Radio-Canada en 2021.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

En 2021, vous avez été nombreux à visiter la page Facebook Les Archives de Radio-Canada. Afin d'entamer la nouvelle année du bon pied, voici le décompte de vos archives préférées de 2021.

En dixième position : Un peu plus haut, un peu plus loin par Ginette Reno

Le 24 juin 1975, sur le mont Royal, Ginette Reno chante sur scène Un peu plus haut, un peu plus loin dans le cadre du grand spectacle de la fête nationale du Québec.

Son interprétation de cette chanson de l’auteur-compositeur Jean-Pierre Ferland est restée gravée dans les mémoires pour sa grande intensité.

Son succès sur la page Facebook Les Archives de Radio-Canada nous indique d’ailleurs qu’elle donne des frissons jusqu’à aujourd’hui.

Source : Fête nationale des Québécois - Que sont devenues les femmes? 24 juin 1975

En neuvième position : Marina Orsini, jeune mannequin

En 1985, la journaliste Anne Poliquin rencontre une mannequin de 18 ans : Marina Orsini.

On suit la jeune femme dans son quotidien partagé entre sa première année au cégep et les contrats de mannequinat.

« Ça demande beaucoup moralement et physiquement. »

— Une citation de  Marina Orsini, 18 ans

Marina Orsini parle des hauts et des bas du travail de mannequin qui lui ouvrira une carrière de comédienne, puis d’animatrice bien connue des Québécois.

Source : Pare choc : Défi 85, 11 avril 1985 (remontage)

En huitième position : Apprendre les pas du Madison

En 1962, en compagnie de Michel Louvain, Dominique Michel et Monique Leyrac font la démonstration de la danse de l'heure, le Madison.

À l’émission Ce soir ou jamais, les coanimatrices annoncent que cette danse, qu’elles offrent en primeur, est en train de supplanter le twist.

Non sans difficulté, elles entraînent Michel Louvain dans leur démonstration de pas!

Source : Ce soir ou jamais, 22 septembre 1962 (remontage)

En septième position : Les qualités de la parfaite infirmière

Le métier d’infirmière, ses conditions et sa vocation ont été au cœur de l’actualité en 2021.

En 1961, dans le cadre de l’émission Orientation, l’animateur Richard Pérusse détaillait les préalables qu'on exigeait des futures infirmières.

Il y a 60 ans, une aspirante infirmière devait être âgée d’au moins 18 ans, être en santé, avoir des manières distinguées et être propre et ordonnée.

« La candidate doit appartenir à une famille respectable et jouir d’une bonne réputation. »

— Une citation de  L'animateur Richard Pérusse

L’étudiante passe les cinq premiers mois de son cours en classe à s’initier aux multiples domaines de la santé. Ensuite, elle entre à l’hôpital et travaille dans différents services, surveillée par des monitrices.

À lire aussi : Vocation : Infirmière

Il lui faut accepter les nuits de veille, passer sur la malpropreté inévitable de certaines besognes, sourire malgré la mauvaise humeur de certains malades, oublier le risque de maladies contagieuses, explique notamment l’animateur.

Source : Orientation, 18 février 1961(remontage; Production Artek Film)

En sixième position : La tempête du siècle de 1971

Du 3 au 5 mars 1971, une importante tempête s’abat sur l'est du Canada, notamment au Québec et dans les provinces de l’Atlantique.

La  tempête du siècle  génère des vents qui soufflent jusqu’à 110 kilomètres à l’heure et laisse sur Montréal 43 centimètres de neige qui s’additionnent à une couverture déjà abondante.

Montage d'archives, tempête de mars 1971

Cinquante ans plus tard, certains se souviennent de cette tempête, plusieurs en ont entendu parler et tous peuvent la revivre grâce à ce montage de nos archives télé et radio.

Au cours de cet événement météorologique exceptionnel, la situation est si grave qu’on déclare l’état d’urgence sur l’ensemble du territoire québécois. La tempête provoque 30 décès sur son passage, dont 17 dans la seule région de Montréal.

« C’est la pire tempête et nous avons beaucoup de difficulté à faire le déblaiement des routes à cause de la densification de la neige, mais surtout à cause du vent. Les rafales accumulent des bancs de neige partout sur les routes… »

— Une citation de  Bernard Pinard, ministre de la Voirie du Québec

Notre montage d’archives montre tout particulièrement la paralysie que vit la ville de Montréal, où les motoneigistes sont à peu près les seuls à pouvoir circuler pour aider la population.

Source : Montage d'archives, mars 1971
Réalisation : Patrice Pouliot

En cinquième position : Douliou Douliou St-Tropez par Jenny Rock

« On court dans le vent
On se brille au soleil, on brûle ses 20 ans
On s'amuse, on rit, on danse, on fait les fous
On chante, on vit sa vie »

De la bonne humeur, de la légèreté et de la chaleur : c’est ce que propose la chanteuse Jenny Rock en 1965 à l’émission Jeunesse oblige avec la chanson Douliou Douliou St-Tropez.

En janvier dernier, le public de la page Facebook Les Archives de Radio-Canada a particulièrement apprécié cette chanson composée par André Pascal, Raymond Lefebvre et Paul Mauriat.

Source : Jeunesse oblige, 10 avril 1965

En quatrième position : La tragédie de Saint-Jean-Vianney

Il y a 50 ans, le 4 mai 1971, le village de Saint-Jean-Vianney au Saguenay–Lac-Saint-Jean était englouti par un glissement de terrain.

En quelques heures à peine, une quarantaine de maisons sont emportées par le sol, qui s'affaisse lentement mais inéluctablement sous le village.

« Les enfants étaient couchés. On les a réveillés et puis on est partis comme ça, en pyjama. »

— Une citation de  Un sinistré de Saint-Jean-Vianney

Le montage d'archives de notre réalisateur Patrice Pouliot retrace le fil des événements sur fond de témoignages de ceux qui ont pu quitter leur maison à temps.

Durant la nuit du 4 mai 1971, les 2600 habitants de Saint-Jean-Vianney et des alentours seront évacués par mesure de sécurité et transportés à Arvida, petite ville avoisinante, à l'abri de la catastrophe.

Le bilan de ce désastre naturel, l’un des plus meurtriers de l’histoire du Québec : 31 morts, des centaines de familles soudainement jetées à la rue et un village rayé de la carte.

En troisième position : La dame en bleu par Michel Louvain

Le chanteur Michel Louvain nous a quittés le 14 avril 2021, à l’âge de 83 ans.

Depuis les années 1950, il interprétait des chansons d’amour qui ont ravi les cœurs de toute une génération d’admiratrices.

Saviez-vous que sa célèbre chanson La dame en bleu a relancé sa carrière, qui connaissait un petit creux vers les années 1970?

Le 29 mars 1977, il interprétait devant public à l’émission Vedettes en direct cette chanson des auteurs-compositeurs Giacinto Bettoni, Peter Papini et Christine Charbonneau.

C’est pour rendre hommage à ce parfait gentleman et chanteur de charme que nous avons publié cet extrait sur notre page Facebook le 15 avril 2021.

Source : Vedettes en direct, 29 mars 1977

En deuxième position : Des dames dans les tavernes du Québec

Il y a 40 ans, à l’été 1981, les femmes gagnaient l’accès aux tavernes, un lieu traditionnellement réservé aux hommes au Québec.

La Loi sur les infractions en matière de boissons alcooliques leur interdisait jusqu’alors de fréquenter ces débits de boissons.

En septembre 1978, à la veille de la modification de cette loi québécoise jugée discriminatoire, des clients de taverne s'expriment sur la disparition prochaine de  ce sanctuaire pour les hommes .

Les commentaires recueillis par le journaliste ont de quoi surprendre avec notre regard d’aujourd’hui.

Si c'est appelé à disparaître, je vais rester chez nous, déclare un client qui ne se voit pas partager ce lieu avec la gent féminine.

Il me semble qu’un homme devrait pouvoir aller où ce qu'il veut. Être libre de ne pas toujours avoir des femmes dans la place, défend un autre.

« Une taverne, c'est une taverne! »

— Une citation de  Un client de taverne

Source : Reportage du 28 septembre 1978

En première position : Le rapide blanc par Oscar Thiffault

Awignahan, ça vous dit quelque chose?

Grand classique du folklore québécois, la chanson Le rapide blanc d’Oscar Thiffault a connu un énorme succès sur notre page Facebook, se glissant en première position des vidéos les plus consultées au cours de l’année 2021.

Oscar Thiffault a composé cette chanson en 1954. Signe de sa longévité, il l’offre en performance en 1990 dans notre extrait de l’émission L’heure G.

Source : L'heure G, 28 décembre 1990

Que nous réserve l’année 2022? Sur la page Facebook Les Archives de Radio-Canada, nous continuerons à vous faire découvrir ou redécouvrir des moments et des événements marquants ou d’autres trouvailles pigées dans notre collection afin de susciter émotions et réflexions.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.