•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vent arctique, neige, verglas : l’hiver s’installe en Colombie-Britannique

Chargement de l’image

Un mélange de pluie et de neige, et un risque de pluie verglaçante est annoncé pour Metro Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms / CBC

Environnement Canada a diffusé des avertissements de froid et de tempête hivernale pour de nombreuses régions de la Colombie-Britannique. Une masse d’air froid devrait recouvrir une grande partie de la côte sud mardi, alors que de l’air arctique balaie le nord de la province, où jusqu’à 25 cm de neige sont attendus.

Même si l’hiver météorologique débute le 1er décembre dans l’hémisphère nord, cette année, il a attendu le solstice d’hiver pour s’installer en Colombie-Britannique.

Un mélange de pluie et de neige, ainsi qu'un risque de pluie verglaçante, est annoncé par Environnement Canada pour Metro Vancouver, la baie Howe et la route Sea to Sky, l'est de la vallée du Fraser, la côte Sunshine, ainsi que pour l’est et l’intérieur de l'île de Vancouver.

Pour les parties intérieures de la côte nord, notamment Terrace et Kitimat, selon Environnement Canada, un avertissement de poussée d'air arctique est en vigueur mardi matin avec des rafales atteignant les 60 km/h, et des températures de près de -20 degrés Celsius.

Jusqu’à 15 cm de neige pourraient recouvrir les régions d’Atlin, de Teslin et de Dease Lake, dans l’extrême nord-ouest de la Colombie-Britannique, et un maximum de 25 cm de neige est attendu pour les régions allant de la vallée Buckley, dans le nord, aux secteurs de Columbia, dans l’intérieur-est de la province.

Les fortes chutes de neige devraient détériorer les conditions de déplacement sur les tronçons de route à haute altitude de mardi à jeudi, avec une accumulation de neige variant suivant les cols de montagne.

La tempête hivernale est aussi attendue le long de certaines parties de l'autoroute Coquihalla, de la route 97C, de la route 3 et de la Transcanadienne, du col Eagle au col Rogers.

Environnement Canada ajoute que les conditions météorologiques changeantes peuvent compromettre rapidement la visibilité des automobilistes sur ces routes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !