•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un budget sous le signe de la croissance à Gaspé

L'hôtel de ville de Gaspé en hiver.

L'hôtel de ville de Gaspé

Photo : Radio-Canada

La Ville de Gaspé a dévoilé lundi un budget 2022 de plus de 29 millions de dollars, en augmentation de près de 5 %, dans un contexte de forte croissance économique et de fortes pressions inflationnistes selon le maire, Daniel Côté.

Les contribuables constateront une augmentation moyenne de la taxation d'environ 3 %.

Pour une maison de valeur moyenne, évaluée à 172 600 $, la facture grimpera de 61 $. Cette augmentation est raisonnable, juge M. Côté, et nettement inférieure au taux d’inflation annuel qui se situait à 5,2 % en novembre.

Le maire Daniel Côté est entouré de ses conseillers lors du conseil municipal.

Le maire Daniel Côté, entouré de ses conseillers lors du conseil municipal. (archives)

Photo : Radio-Canada / Marguerite Morin

Selon la Ville, plusieurs éléments sont responsables de cette hausse dont les frais d’assurances qui ont augmenté de près de 80 000 $, le renouvellement du contrat de collecte des matières résiduelles qui coûtera près de 300 000 $ de plus, le transport des boues de fosses septiques qui a augmenté de près de 55 000 $, le contrat de déneigement de nouvelles routes qui est en hausse de 45 897 $ et l’augmentation de la quote-part à la Sûreté du Québec de 43 778 $.

Nous avons aussi choisi de procéder à une grande appropriation de surplus pour équilibrer le budget et éviter une hausse plus marquée de la taxation des contribuables, mentionne Daniel Côté.

La population augmente, la construction de logements aussi

Depuis 2016, la population de Gaspé a augmenté de près de 3 %, soit 417 personnes de plus pour se situer à 15 200 environ. Et c'est loin d’être terminé, mentionne M. Côté.

Le maire souligne par ailleurs que 2021 a été une année record en ce qui concerne la construction. C’est pour près de 240 millions de dollars de chantiers qui auront été entrepris et/ou complétés, précise-t-il, indiquant que le record précédent, datant de 2006, était de 115 millions de dollars.

Deux immeubles de logements se dressent devant la baie de Gaspé.

La construction de nouveaux logements est nécessaire. (archives)

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Il fait aussi savoir que 161 maisons, logements sociaux ou privés ont été construits en 2021. Il rappelle que plus de 300 logements (sociaux, maisons, chalets et logements locatifs) ont été créés ces cinq dernières années.

Mais, nos besoins en logements locatifs sont encore énormes, souligne le maire.

Une étude indépendante commandée par la Ville de Gaspé estime qu'il manquerait 400 logements pour pourvoir aux besoins. C'est ce qu’on devrait construire pour soutenir la croissance des quatre prochaines années. La construction de 144 unités est déjà en marche, donc il reste de la place pour plus de 250 unités supplémentaires. 

L'usine de LM Wind Power à Gaspé.

L'usine de LM Wind Power à Gaspé va s'agrandir. (archives)

Photo : Radio-Canada / Luc-Manuel Soares

Le maire estime aussi que le programme d’aide visant à stimuler la construction de logements sur son territoire, rendu possible par le projet de loi privé adopté par Québec pour contrer la pénurie de logements, a aussi porté ses fruits.

Plusieurs projets majeurs de construction ont commencé, dont le chantier de LM Wind Power (160 millions de dollars), celui de la Maison des aînés de Rivière-au-Renard (30 millions de dollars), du Centre de services du ministère des Transports (21 millions de dollars).

« Gaspé connaît une croissance marquée et c’est loin d’être terminé. On a semé plein de graines au cours des dernières années et tout ça est en train de germer et de fleurir. »

— Une citation de  Daniel Côté, maire de Gaspé

Quand je me suis fait élire la première fois en 2013, je n'aurais jamais pensé que j’aurais un jour à gérer une croissance aussi marquée, ajoute-t-il. 

Les perspectives sont donc excellentes pour la ville, selon lui. Qui dit investissements majeurs en 2021, dit retombées fiscales pour la Municipalité en 2022, 2023, 2024 et les années suivantes, projette Daniel Côté.

Le plan triennal prévoit par ailleurs la réfection de certaines infrastructures comme la mise aux normes de réseau d’approvisionnement en eau potable à Rivière-au-Renard, un investissement de plus de 40 millions de dollars.

Rivière-au-Renard

Beaucoup d'investissements sont à venir à Rivière-au-Renard

Photo : Radio-Canada

Le développement d’un lien routier entre parc industriel des Augustines et le port de mer pour le transport des pales hors normes de LM Wind Power est considéré très urgent. L’investissement est estimé à plus de 20 millions de dollars.

Le projet de la Capitale des pêches de Rivière-au-Renard sera réalisé en 2022 et les investissements à l’aéroport se poursuivront. La Ville espère toujours obtenir un programme d’aide afin de construire un nouvel aréna.

La dette de la Ville s’élève à 50 millions de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !