•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles mesures prévues mardi en C.-B. pour freiner la hausse des cas de COVID

Des Britanno-Colombiens masqués sont rassemblés à Vancouver.

La Colombie-Britannique annoncera mardi de nouvelles mesures pour freiner l'augmentation des cas de COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

La Colombie-Britannique annoncera mardi de nouvelles mesures pour freiner l'augmentation des cas constatée à nouveau pendant la fin de semaine. Entre vendredi et dimanche, la Colombie-Britannique a enregistré 2550 nouvelles infections au virus qui cause la COVID-19. C'est plus du double des 1129 cas déclarés par les autorités sanitaires sur la même période de la semaine précédente.

Le bilan de lundi fait également état de 3 autres victimes de la COVID-19.

La province surveille de près l’augmentation des cas d'infection et présentera de nouvelles mesures pour freiner le virus lors d’un point de presse à 13 h 30, heure du Pacifique, le mardi 21 décembre. Par la même occasion, elle fera une mise à jour concernant les cas liés au variant Omicron.

Une situation préoccupante

Le médecin-hygiéniste en chef adjoint de la régie sanitaire Vancouver Coastal, le Dr Mark Lysyshyn, qualifie la situation de préoccupante.

C’est toujours inquiétant parce que, quand il y a beaucoup de cas, il peut y avoir des hospitalisations, dit-il.

Bien que le nombre d’hospitalisations soit stable à 185 personnes, dont 77 aux soins intensifs, le Dr Lysyshyn estime que ces chiffres pourraient augmenter au cours des prochains jours. Il rappelle que l'augmentation du nombre d'hospitalisations suit celle des infections 7 à 10 jours plus tard.

Continuer à miser sur la vaccination

En Colombie-Britannique, 87,3 % des personnes de plus de 5 ans (4 352 063) ont reçu leur première dose d’un vaccin contre la COVID-19, et 82,6 % (4 118 432), une seconde dose.

Selon le Dr Lysyshyn, il faut continuer à miser sur la vaccination. On sait que cela protège les gens contre la maladie grave et particulièrement, si on peut donner les doses de rappel, cela protège les gens même contre l’infection.

Le médecin-hygiéniste en chef adjoint de la régie sanitaire Vancouver Coastal dit que les autorités sanitaires travaillent à augmenter rapidement les capacités et les lieux de vaccination pour pouvoir administrer rapidement les doses de rappel des vaccins contre la COVID-19.

On a déjà accéléré, dit-il. Je pense que cela va continuer dans les prochaines semaines.

Il ajoute que la régie sanitaire Vancouver Coastal travaille entre autres à la réouverture du centre de vaccination au Centre des congrès de Vancouver ou encore à augmenter les capacités de vaccination des pharmacies.

On veut vraiment augmenter la capacité des pharmacies parce que c’est un système beaucoup plus grand et qui offre des heures qui sont plus pratiques pour certains.

Avec des informations de Phare Ouest

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !